Sommes-nous prêts en cas de tsunami ?

environnement
tsunami
©http://pixabay.com
Ce mercredi 25 mars, exercice d’alerte au tsunami piloté par la préfecture, nommé Caribe Wave 2015. Action prévue dans toute la Caraïbe afin de tester le système d’alerte rapide aux tsunamis.
L’objectif  de cet exercice est de tester le système d’alerte rapide aux tsunamis et aux autres risques côtiers, pour la mer des Caraïbes et des régions adjacentes. Cette action fait suite aux enseignements tirés du tsunami de l’océan Indien en 2004. L'opération est mise en place depuis 2005 sous l’égide de la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’UNESCO
 

Prise en compte des risques à tous les niveaux

L’expérience acquise dans ce domaine a souligné l’importance cruciale de la rapidité de l’information. Elle a également montré la nécessité de prendre en compte le risque à tous les niveaux par les autorités nationales, qu’il s’agisse de l’éducation aux risques dans les établissements scolaires, de l’urbanisation dans les zones côtières, de la modification des normes de construction et des matériaux utilisés, ou de la planification de procédures d’évacuation et bien sûr la mise en place de services d’urgence performants.
Exercice tsunami
Éventualité d'un séisme au Panama et d'un risque de tsunami vers la Martinique ©Martinique 1ère
Des territoires vulnérables
Selon la base de données historique sur les tsunamis, au cours des 500 dernières années, environ 75 tsunamis ont été observés dans le bassin caribéen. Même s’ils ne se sont pas produits aussi souvent que dans les autres régions, la vulnérabilité est très grande pour la Martinique en raison, d'une part des enjeux côtiers (urbanisation du littoral, aménagements touristiques), et d'autre part, de la relative méconnaissance du phénomène par la population.
 

Scénario de Caribe Wave 2015

Le scénario de l'exercice simule un tsunami généré par un tremblement de terre de magnitude 8,5 situé au nord des côtes du Panama. Les messages d’exercice seront émis par le Pacific Tsunami Warning Center (PTWC), ce mercredi 25 mars 2015, dans la matinée.

Cet exercice s’inspire du tremblement de terre et du tsunami qui s'en est suivi, le 7 septembre 1882. Le tsunami généré par le séisme du Panama de 1882 a affecté le littoral des pays et territoires bordant la mer des Caraïbes. La hauteur maximale des vagues résultant de ce tsunami a atteint à certains endroits environ 3 mètres.

 

Dispositif  de la préfecture de Martinique :
Sainte-Anne : La plage des Salines en alerte avec l'hélicoptère de la sécurité civile et son haut-parleur, afin de tester cet outil de diffusion d'alerte (équipe de préparation au sol pour prévenir et rassurer la population).

Mairie du Vauclin : Mise en place de son PC de crise et d’alerte des écoles pour qu’elles évacuent selon un itinéraire fléchée vers le site refuge.

Académie : Collège Robert 3 / collège et lycée La Jetée François.  

SDIS (pompiers)  : Caserne de Trinité. 

Université Populaire et de la Prévention : crèches Trinité.