Semaine de la presse : peut-on faire confiance aux médias ?

société
Edwy Plenel
Edwy Plenel en Martinique pendant la semaine de la presse et des médias dans l'école (23 au 28 mars 2015) ©Martinique 1ère
Peut-on faire confiance aux médias ? thème d'un échange entre Edwy Plenel, fondateur de Mediapart et des lycéens (lundi 23 mars) à l'occasion de l'ouverture de la semaine de la presse et des médias à l'école, lancée par l'académie de Martinique.
Entre le célèbre journaliste français et les élèves du lycée Joseph Gaillard à Fort de France, s'est noué un vrai dialogue, en particulier sur la révolution numérique. Selon Edwy Plenel, internet, smartphones, ce lien immédiat avec le monde est un formidable outil d'éveil qui ne change rien à la mission des journalistes. "Pour qu'il y ait une démocratie vivante, il faut des vérités factuelles, ce qu'on appelle des informations, qui doivent être vérifiées, recoupées, travaillées, produites loyalement".  

Des échanges intenses et riches

Dans l'assistance, un lycéen féru d'information a semble-t-il appris à se faire sa propre opinion. "Quand j'ai une information je la confronte, je fais des recherches et ensuite je me forge une idée sur ce qui s'est passé". Edwy Penel dit qu'il se sent de plein pied avec cette jeunesse. "La révolution numérique est une révolution pleine d'opportunité démocratique, de partage, d'échanges, de nouvelles relations..."

"l'information n'est pas l'oeuvre de stars mais de femmes et d'hommes comme les autres"








Les lycéens s'intéressent à tout ! L'éthique, la protection des sources, le rôle d'alerte des journalistes, le risque de mourir pour son métier. Edwy Plenel a échangé sans détour avec ses interlocuteurs, avouant même qu'il s'est déjà trompé dans sa carrière en publiant des documents falsifiés. Un aveu et une mise en garde " l'information n'est pas l'oeuvre de stars mais de femmes et d'hommes comme les autres..