martinique
info locale

Poursuite de la grève à la Sotravom et risque de blocage de tout le réseau

social
Militants CSTM
Militants et sympathisants de la CSTM à la maison des syndicats à Fort de France ©Martinique 1ère
Les propositions de la direction de l'entreprise sont qualifiées de méprisantes par les grévistes qui votent la poursuite de la grève à la Sotravom. Tout le réseau de transport risque d'être encore perturbé dans les villes du centre.
Pour sortir de ce conflit à la Sotravom qui dure depuis près de deux semaines, la direction propose, en présence des deux médiateurs, que les salariés licenciés soient repris par d'autres entreprises du réseau Mozaik. "C'est inadmissible, inacceptable, parce que l'on n'achète pas des consciences", lâche Bertrand Cambusy, secrétaire général de la CSTM. Cette réponse syndicale signifie que d'autres perturbations sont à redouter sur le réseau de transport des villes du centre (Fort de France, Lamentin, Schoelcher et Saint-Joseph).