590 armes retirées de la circulation !

sécurité
Opération "Déposez les armes" en 2015
Destruction massive d'armes en Martinique (en 2015) ©Fabrice Defremont
La campagne "Déposez les armes" est terminée.  590 armes, 7400 munitions et 200 armes blanches, déposées par les citoyens à la gendarmerie et à la police, ont été détruites ce mardi après-midi (21 octobre) par les services de l’État. 
Policiers et gendarmes ont saisi 92 armes à feu depuis le début de l’année 2015 (80 à la même date en 2014 et 399 sur toute l’année). La dernière campagne du 28 janvier au 31 mars 2015, étendue jusqu'au 15 avril 2015, fait partie de la stratégie départementale de prévention de la délinquance et de lutte contre les violences. Les services de sécurité ont procédé à leur destruction ce mardi après-midi par une entreprise spécialisée à Fort de France.

Des armes remises surtout par des hommes

L’objectif de cette opération visait avant tout à lutter contre la banalisation de la détention d’une arme et de son usage. Les particuliers ont pu les remettre dans les brigades de gendarmerie et les commissariats de police de l'île, sans courir le risque d'une sanction administrative ou judiciaire pour le motif de détention illégale d’une arme ou de munitions. Le  profil des particuliers ayant participé à cette campagne montre qu’il s’agit en majorité d’hommes âgés de 40 à 70 ans.
Armes
Objectif de l'opération est de réduire la présence et la circulation d'armes sur le territoire. ©Fabrice Defremont
Le nombre total d'armes et munitions détruites :
590 armes, 
7400 munitions,
200 armes blanches
3 chargeurs 1 grenade
2 sabres 
1 poignard  
2 conteneurs de gaz lacrymogène