publicité

Collectivité unique : Le Gran Sanblé fait bloc

Le Gran Sanblé a réussi à mobiliser près de 2 000 personnes ce dimanche matin au Hall des sports de Rivière-Salée. Finis les déchirements, l’heure est au rassemblement à huit mois des élections.

(De gauche à droite) Francis Carole du Palima, Claude Lise du RDM, Alfred Marie-Jeanne du MIM, Georges Erichot du PCM, Louis Boutrin de Martinique Ecologie et Jean-Philippe Nilor étaient au premier rand de ce grand meeting. © Christine Cupit
© Christine Cupit (De gauche à droite) Francis Carole du Palima, Claude Lise du RDM, Alfred Marie-Jeanne du MIM, Georges Erichot du PCM, Louis Boutrin de Martinique Ecologie et Jean-Philippe Nilor étaient au premier rand de ce grand meeting.
  • Christine Cupit et Laurie-Anne Virassamy
  • Publié le , mis à jour le
Ils sont venus, ils sont tous là, même ceux du sud de l’île. Au premier rang, les ténors des partis membres du Gran Sanblé* étaient présents : Alfred Marie-Jeanne du MIM, Claude Lise du RDM, Francis Carole du Palima, Georges Erichot du Parti Communiste Martiniquais, Louis Boutrin de Martinique Écologie.

Ils ont tous appelé au rassemblement pour l’échéance électorale de la collectivité unique en décembre prochain (6 et 13). Il n’était pas question d’évoquer les conflits internes lors de ce meeting. L’objectif était tout autre. Il fallait s’assurer d’une adhésion sans faille des militants en faisant la démonstration d’une union solide.

Au revoir les dissensions autour de la présence de Bruno-Nestor Azérot, député et maire de Sainte-Marie. Bonjour l’unité retrouvée. Malgré les doutes passés, Jean-Philippe Nilor , député du sud, était bien là, au premier rang, même si sa présence était discrète.

Écoutez Jean-Philippe Nilor, tête de section dans le Sud du Gran Sanblé au micro de Christine Cupit :

Jean-Philippe Nilor, député du Sud et tête de section dans le Sud pour le Gran Sanblé

"Une grande et belle réunion" pour Jean-Philippe Nilor, député du Sud et tête de section dans le Sud pour le Gran Sanblé

Un seul adversaire

L’adversaire du Gran Sanblé est identifié : Le groupe "Ensemble Pour une Martinique Nouvelle" et son chef de file Serge Letchimy. Dans leurs discours, le MIM et ses alliés se sont attaqués à l’action du groupe majoritaire en jugeant le bilan négatif avec "un gouffre financier" de 303 millions d’euros à la Région.

Ils ont aussi rappelé le montant du budget de la future collectivité unique : 1,2 milliard d’euros. L’enjeu de ces élections est de taille. Et les membres du Gran Sanblé comptent bien être là au moment de la redistribution des cartes.
Quels partis composent le Gran Sanblé ?

*« Le Gran Sanblé », c’est le nom de l’union qui rassemble toutes les forces indépendantistes et alliés de l’île. On retrouve les six partis suivants :

  • CNCP : Conseil national des comités populaires
  • Martinique Ecologie
  • MIM : Mouvement Indépendantiste Martiniquais
  • Palima : Parti pour la Libération de la Martinique
  • PCM : Parti communiste Martiniquais
  • RDM : Rassemblement Démocratique Martiniquais

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play