martinique
info locale

Algues sargasses : en attendant le fond d'urgence de l'État

sargasses
Engin amphibie pour algues
Le ramassage des algues en mer dans la baie du François ©Martinique 1ère
Hasard du calendrier : alors que les sargasses sont de retour, la Région réunissait les acteurs du secteur jeudi (28 mai). Des groupes de travail avait été formés pour explorer différents points, de la détection des bancs d'algues à leur valorisation agricole.
Elles se se sont définitivement invitées sur la carte postale de la Martinique : les algues sargasses ont de nouveau envahi la côte sud-Atlantique. Au Vauclin, au François et au Robert la valse des tractopelles a repris pour tenter de les enlever rapidement. Un travail qui coûte 3 500 € par jour aux communes.

Regardez ce reportage de Peggy Pinel Féréol et Thierry Maisonneuve :

L'enlèvement de ces sargasses coûtent très cher : 700 000 € ont été investis l'année dernière. Au conseil régional, des groupes de travail réfléchissent aux différentes étapes, du ramassage à la valorisation. Un plan d'urgence va été mis en place, celui qui avait été annoncé par Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie et du Développement durable.

Regardez ce reportage d'Alain Livori et André Quion-Quion :

 

Publicité