martinique
info locale

La riposte s'organise contre le harcèlement par internet à l'école

société
Danger internet
Les dangers d'internet expliqués aux collégiens ©Martinique 1ère
Le cyber-harcèlement perturbe bon nombre d'élèves, notamment dans les collèges de Martinique. Le rectorat apporte une première réponse à ce problème par le biais de matinée d'information, comme ce mercredi (10 juin) au collège de Dillon à Fort de France.
Une collégienne explique comment elle a été victime d’une personne malveillante sur internet. "La personne a envoyé des messages et j’ai répondu car j’ai cru que c’était un ami". Le témoignage de cette élève du collège de Dillon à Fort de France justifie l’organisation de la réunion d’information sur le cyber- harcèlement. Ce phénomène se pratique via les téléphones portables, messageries instantanées, forums, chats, jeux en ligne, courriers électroniques, réseaux sociaux, site de partage de photographies...

De nombreux témoignages en Martinique

En France 40% des élèves disent avoir déjà été victimes de cyber-harcèlement. Pas de chiffres disponibles en Martinique mais beaucoup de récits et de témoignages. "Nous avons été interpellés à plusieurs reprises autour d’échanges diffusés notamment sur whatsapp..", confirme un des responsables du collège.

Concours des parents et répression

Les patrons des établissements scolaires demandent aux parents de renforcer la vigilance et d’aider leurs enfants à faire preuve de discernement dans l’utilisation des réseaux sociaux. Le rectorat fait de la prévention, comme ce mercredi matin au collège de Dillon à Fort de France et Patrick Oliny, ancien chef de la police nationale, aujourd'hui responsable de la sécurité au rectorat, rappelle aussi un aspect essentiel de l'arsenal répressif. "Les jeunes de plus de 13 ans, sont punissables par la loi et pour ceux qui ont moins de 13 ans, ce sont leurs parents qui vont payer les amendes ou qui vont être sanctionnés"...

 

Publicité