Regain de tension à l'Université

université
Bâtiment université Schoelcher
©Martinique 1ère
Fred Célimène, Kinvi Logossah et Eric Carpin sont venus hier (17 juin) sur le campus de Schoelcher pour reprendre leur poste. La présidente de l'Université en appelle à la force publique pour faire appliquer un arrêté d'éloignement d'un mois pris à la fin du mois dernier.
Regain de tension sur le campus universitaire de Schoelcher.Fred Célimène, Kinvi Logossah et Eric Carpin sont revenus sur le campus hier pour reprendre leurs postes de professeurs des universités ou de maîtres de conférences.

Une présidente agacée

Cela a mis en colère la présidente de l’Université, Corinne Mencé-Caster. Elle estime en effet que ces trois hommes, récemment sanctionnés par le Conseil de discipline de l’université de Toulouse 1, n’ont rien à faire sur le campus dans l’immédiat.

Corinne Mencé-Caster estime que son arrêté d’éloignement d’une durée d’un mois pris le 29 mai dernier est toujours en vigueur. Elle a donc écrit aux autorités responsables de la force publique  pour faire respecter cet arrêté. Elle a écrit également au doyen de la faculté de droit et d’économie qui s'appelle….Eric Carpin.
 
Fred Célimène, en tant que directeur du laboratoire de recherches qu’est le Ceregmia et ses adjoints Kinvi Logossah et Eric Carpin ont été sanctionnés par le conseil de discipline de Toulouse 1 pour avoir fait circuler des propos ‘’ inappropriés ‘’ à l’encontre de la présidente de l’université et de son équipe.
Corinne Mencé-caster la présidente de l'Université a tenu à préciser cependant que l'arrêté concerne essentiellement Fred Célimène et Kinvi Logossah.