publicité

La Clinique Sainte-Marie mobilisée

Mercredi (22 juillet), les salariés CDMT de la Clinique Sainte-Marie ont manifesté devant les portes de l'établissement pendant quatre heures, sans en bloquer l'accès.

Piquet de grève devant la Clinique Sainte-Marie. © MARTINIQUE 1ERE
© MARTINIQUE 1ERE Piquet de grève devant la Clinique Sainte-Marie.
  • Jacques Delblond & Laurie-Anne Virassamy
  • Publié le
Mercredi (22 juillet), les salariés CDMT de la Clinique Sainte-Marie ont manifesté devant les portes de l'établissement pendant quatre heures, sans en bloquer l'accès. Ils ne voulaient pas pénaliser les patients. "Notre mobilisation se fait avec des gens qui sont en congés. Ils sont venus nous prêter mains fortes. Tous nos services sont assurés par nos collègues", explique Catherine Lexée, déléguée du personnel de la Clinique Sainte-Marie.

Parmi les revendications, les grévistes dénoncent la non transparence sur la mise en place d'un plan social. "Le directeur voulait dix licenciements au départ. Après, il nous a parlé de trente-sept. Et maintenant, il nous dit qu'il ne veut pas licencier", raconte Catherine Lexée. "Je ne partage pas leur inquiétude sur l'avenir de la clinique", rétorque Simon Claudin, le directeur de la structure. "On est un lieu d'excellence en matière de santé. On a de très bons médecins, on a une clinique multidisciplinaire".

Les salariés mobilisés exigent la présence de la direction régionale qui se trouve en Guadeloupe.

Regardez le reportage de Jacques Delblond et Olivier Nicolas Dit Duclos : 
Greve clinique

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play