martinique
info locale

Le rectorat envisage de suspendre un enseignant accusé de viol, agression sexuelle et harcèlement

faits divers
Collège
Le collège Jacqueline Julius, quartier Godissard à Fort de France ©Martinique 1ère
Un enseignant du collège Jacqueline Julius de Godissard, à Fort de France, est en détention depuis mercredi (21 octobre). Il fait l'objet de poursuites pénales pour des faits présumés de viol, agression sexuelle et harcèlement sur des élèves de 4e et de 3e. Le rectorat envisage de le suspendre.
Depuis hier soir (mercredi 21 octobre) un enseignant est en détention au centre pénitentiaire de Ducos. L'homme enseigne depuis trois ans, au collège Jacqueline Julius de Fort de France. Il fait l'objet de poursuites pénales pour des faits présumés de viol, agression sexuelle et harcèlement sur des élèves de 4e et de 3e de l'établissement, selon une source proche de l'enquête.

Dans un communiqué le rectorat apporte des informations complémentaires : "Jeudi 15 octobre 2015, l’équipe éducative du collège ayant été saisie de faits préoccupants concernant un enseignant, un signalement a été immédiatement fait au parquet. Un arrêté de suspension sera pris. Les enseignements seront assurés à la rentrée des vacances. La rectrice rappelle son attachement à la protection des élèves dans le respect des droits de chacun".

Enseignant et entraîneur de football

A l'issue de sa garde à vue, l'enseignant a été entendu par le juge chargé du dossier puis par le juge des libertés et de la détention, qui l'a placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos, L'enquête se poursuit pour répondre à plusieurs questions. Quel est le nombre d'enfants concernés ? Les faits reprochés à l'enseignant se seraient-ils déroulés dans l'enceinte du collège ?
L'enseignant est entraîneur d'une équipe de football masculine du sud de l'le. Le président du club devrait réunir les parents dès demain soir (vendredi (23 octobre) afin d'échanger autour du sujet.

 

Publicité