martinique
info locale

Les élus tentent de soulager les sinistrés

intempéries
Élus et habitants
Élus et sinistrés de Rivière-Pilote, accomplissent les formalités d'usage ©Martinique 1ère
Depuis lundi (9 novembre) une permanence exceptionnelle pour les sinistrés se tient dans le bureau des élus de Rivière-Pilote. Tous sont mobilisés afin de recueillir au plus vite les doléances des habitants concernés.
Depuis hier (lundi 9 novembre 2015) une permanence exceptionnelle se tient au bureau des élus qui voient défiler plusieurs dizaines de personnes sinistrées dont une jeune femme et sa tante, qui font leur compte. Réfrigérateur, télévision... et la liste est encore longue. Emeline et sa tante font l'inventaire de tout ce qui doit être remplacé chez sa grand-mère. Dossier complet en main, les deux femmes se rendent à la mairie de Rivière-Pilote. Elles évaluent les pertes à plus de 3 milles euros. Les sinistrés sont nombreux à nourrir l'espoir d'une prise en compte rapide de leur dossier.

Selon les élus de la commune du sud, plus de 150 personnes ont déjà déposé une demande. "Les administrés qui ont subi beaucoup de dégâts viennent nous voir. Ils nous emmènent une liste de leurs pertes les plus importantes avec un RIB (Relevé d’Identité Bancaire). Nous enregistrons le tout sur un cahier et Monsieur le maire partira avec l’ensemble chez George Paul-Langevin, ministre de l’Outre-Mer", annonce Gustave Mondésir 9e adjoint au maire de Rivière-Pilote.

C'est en fonction de ce recensement que les 200 milles euros de fonds de secours seront versé directement aux municipalités, explique Jean-Jacques Narayaninsamy sous-préfet du Marin. L'état de catastrophe naturelle, devrait être décrété au conseil des ministres de la semaine prochaine.
Le conseil municipal de Rivière-Pilote, recense les sinistrés, victimes des inondations du 6 novembre 2015. Le maire prépare ainsi le dossier afin d'obtenir l'aide financière de l'État.

 

Publicité