publicité

Les listes d'Alfred Marie-Jeanne et de Yan Monplaisir s'unissent contre Serge Letchimy

Tôt ce mardi matin (8 décembre) les listes d'Alfred Marie-Jeanne, "Gran Sanblé" et de Yan Monplaisir, " Ba Péi-a An Chans", ont décidé de fusionner pour s'opposer à la liste de Serge Letchimy, en vue du second de l'élection des conseillers territoriaux.

La droite, le centre, les indépendantistes et les autonomistes font liste commune pour battre Serge Letchimy © FB DMS
© FB DMS La droite, le centre, les indépendantistes et les autonomistes font liste commune pour battre Serge Letchimy
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Voici le communiqué publié sur la page Facebook de Daniel Marie-Sainte du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais).

"Les représentants de la liste "Gran Sanblé pour faire réussir la Martinique",conduite par Alfred Marie-Jeanne qui a obtenu 30,4% de voix au 1er tour des élections à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), les représentants de la liste "Ba Péyi a an chans", conduite par Yan Monplaisir qui a obtenu 14,29% de voix, se sont mis d'accord sur le principe de la signature d'un contrat de gestion de mandature. Au terme cinq heures d'une réunion à la fois sereine et fructueuse,ils ont convenu de fusionner les deux listes en une seule qui s'appellera : "Gran sanblé pou ba Péyi a an chans".

Claude Lise laisse sa place

La décision a été prise après plus de six heures de discussions cette nuit (8 décembre) à la permanence d’Alfred Marie-Jeanne, à Place d'Armes, au Lamentin. L’accord prévoit que Yan Monplaisir prenne la tête de la section nord à la place de Claude Lise qui se retrouve donc à la troisième place. L'ancien président du Conseil Général hériterait en retour de la présidence de l’assemblée en cas de victoire. L'ancien président du Conseil Général justifie cette alliance et Alfred Marie-Jeanne, la tête de liste, semble très confiant.
Réunion des indépendantistes et de la droite
Résumé de la réunion qui scelle la fusion des listes d'Alfred Marie-Jeanne et de Yan Monplaisir en vue du second tour des élections territoriales du 13 décembre.  -   - 
10 membres de la liste Ba Péyi-a An Chans se retrouveraient sur la liste et occuperaient au sein de l’assemblée des places à responsabilité. Face à cette nouvelle donne, la coalition Ensemble Pour une Martinique Nouvelle se veut sereineRodolphe Désiré, président du comité de soutien se dit confiant dans les chances de succès de la liste progressiste face à, dit-il, "l’alliance de la brute et du truand". 

Son R Desiré

Le dépôt de listes est possible jusqu’à 18h, ce mardi soir, à la préfecture.

La liste de Serge Letchimy ne change rien, selon les termes d'un communiqué de presse :
"Pour le second Tour à l'élection des Conseillers à l'Assemblée de Martinique , le 13 Décembre 2015, Serge Letchimy, tête de la liste Ensemble Pour une Martinique Nouvelle maintient sa liste sans aucun changement, et hors de toute combine politique. L'heure de vérité est arrivée! Désormais le peuple sait. Dimanche, le peuple uni, vaincra!"
 

 Réaction de Roger De Jaham : "C'est une honte"

Ce que je craignais au fond de moi en refusant d’y croire est donc arrivé : Monplaisir et Marie-Jeanne ont fusionné leurs listes pour le second tour des élections à la CTM ! Ainsi, l’adversaire d’hier, l’indépendantiste tant dénoncé, le président de région qui n’avait jamais rien fait, est devenu un allié sincère et véritable, un partenaire loyal, un ami, avec lequel le "départementaliste" Yan Monplaisir envisage de diriger. Tout est oublié, les attaques, les insultes, les dénonciations ; promis-juré, on s’aime pour la vie.
 
En réalité les opposants d’hier sont les colistiers d’aujourd’hui et très certainement les ennemis de demain, car conduire sereinement une politique commune quand tout vous sépare leur sera impossible.
 
Je n’ai pas de mots pour qualifier une telle alliance contre-nature : trahison ? Tromperie ? Combine ? Duperie ? Fourberie ? Collaboration ? Cette lamentable combinazzione est un peu tout cela à la fois ! Ayant soutenu à titre personnel la liste "Ba Péyi-a an chans" dès le début, pour la simple raison que Yan Monplaisir est un chef d’entreprise, certes contesté, mais un entrepreneur malgré tout dont la région avait bien besoin, je me sens ce matin dans la peau d’un cocu, trompé par ces candidats en qui j’avais placé ma confiance.
 
Si Serge Letchimy veut bien de mon bulletin de vote, je me propose de le lui apporter dimanche prochain, toute honte bue…
 
Roger de JAHAM
  1 449 575 559

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play