La victime du parking de Dillon est un chef d'entreprise

faits divers
Georges Bodol
Georges Bodol (1960/ 2016) ©Martinique 1ère
L'homme retrouvé ligoté hier (mardi 5 janvier) sur le parking du centre commercial de Dillon à Fort de France, s'appelle Georges Bodol, 56 ans. Un chef d'entreprise, originaire du François, qui habitait le Saint-Esprit. L'un de ses frères le présente comme un homme sans histoires. 
L'homme découvert ligoté dans une voiture en feu sur le parking d'un supermarché du quartier Dillon à Fort de France mardi après-midi (5 janvier) est donc mort des suites de ses blessures. Sa famille l'a identifié ce mercredi matin (6 janvier), il s'appelle Georges Bodol, 56 ans. Un chef d'entreprise originaire du François et qui habitait quartier Bontemps Lacour, au Saint-Esprit.

Ligoté dans sa propre voiture

Les enquêteurs n'ont pas eu beaucoup de mal à trouver l'identité de la victime puisque le pick-up dans lequel l'entrepreneur a été ligoté lui appartient. Information confirmée suite à la perquisition menée par les policiers du SRPJ (Service Régional de Police Judiciaire) au domicile de la victime. 

Georges Bodol est membre d'une famille de dix enfants, il serait lui-même père de deux enfants sans être marié, "un homme sans histoires, qui est peut-être tombé dans un piège", dit l'un de ses frères, qui s'est confié à nos reporters de la télévision ce mercredi matin.
L'un des frères de la victime du parking de Dillon (Fort de France) se dit stupéfait après la mort violente de l'homme de 56 ans, retrouvé ligoté mardi après-midi (5 janvier 2016).

Le ou les auteurs des faits sont recherchés 

L'enquête se poursuit afin de savoir qui a fait ça, ce qui a motivé ce crime et surtout, pourquoi cette mise en scène sordide en public au vu et au su de tous, sur un parking de grande surface en milieu d’après-midi ? Le ou les auteurs des faits sont activement recherchés.