publicité

Fruits et légumes proviennent de plus en plus de l'extérieur !

Les produits maraîchers et notamment les agrumes, se font rares dans les hypermarchés, et même parfois au grand marché. Des pénuries ponctuelles que les professionnels attribuent à certains virus, aux aléas climatiques, et surtout aux difficultés de la filière.

Agrumes sur le marché de Fort de France (Martinique) © R.Bastide
© R.Bastide Agrumes sur le marché de Fort de France (Martinique)
  • Guy Etienne
  • Publié le , mis à jour le
Les agriculteurs concernés tirent la sonnette d’alarme, en espérant être entendus par la Collectivité Territoriale de Martinique, afin de satisfaire dans de meilleures conditions, la demande de leurs gros clients tels que les hypermarchés. Ces derniers seraient contraints de recourir aux importations d’Amérique centrale notamment, selon Claude Marie-Louise, président de la coopérative horticole de Martinique.

Claude Marie-Louise

Du coup, les responsables des hypermarchés se disent obligés d’avoir recours aux importations de la Républiques-Dominicaine, de l’Amérique centrale (Honduras et Costa-Rica), ou encore d’une partie de l’Europe, en particulier l’Espagne. Néanmoins, les clients ont une préférence pour les produits locaux, explique Jacky Biolet, le directeur d’Hyper U Galléria (Lamentin).

Directeur hypermarché

Les agriculteurs attendent un soutien politique déterminant pour tenter de repartir à la conquête du marché intérieur. C'est là un des dossiers urgents soumis à l'examen des conseillers territoriaux.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play