martinique
info locale

Le gouvernement répond aux demandes de moyens

justice
Signature-Justice
©Martinique1ere
Des moyens humains et matériels pour la justice en Martinique ! La directrice des services généraux a fait le déplacement en Martinique ce mercredi 20 janvier pour la signature d’un contrat d’objectif.
Des moyens humains et matériels dévolus à la justice en Martinique. La directrice des services généraux a fait le déplacement ce mercredi 20 janvier 2016 pour la signature d’un contrat d’objectif avec les  différentes instances de judiciaire de l’île. Les moyens humains permettront d’accélérer le traitement des dossiers du tribunal de grande instance, de la cour d’appel, ou de la juridiction pénale.

Plusieurs recrutements annoncés

Le Tribunal de Grande Instance, fragilisé par plusieurs mouvements l’an dernier est prioritaire pour l’attribution des ces moyens. La ministre Christiane Taubira, venue à deux reprises en Martinique à pu évaluer ces besoins. Place maintenant au recrutement pour combler les postes vacants : deux magistrats, un greffier assistant de magistrat, un juge d’instruction et plusieurs personnels vacataires sont attendus dans les différentes instances judiciaires de Martinique.

Ce contrat d’objectif va durer 18 mois (à raison de trois contrats par an) et permettra de répondre à la surcharge de  dossiers, les retards dans les traitements des affaires, les sous effectifs des greffiers et l’absentéisme chronique entre autres.
 

Une volonté de rattraper les retards

Sur le temps dédié aux enquêtes, un nouveau juge d’instruction pourrait venir renforcer les effectifs, tout comme un autre greffier assistant de magistrat. Un meilleur archivage des dossiers, la rapidité de traitement des affaires pénales devraient être les réponses aux nombreux problèmes d’organisation enregistrés depuis 2 ans dans les instances judiciaires de l’île. Autant de dysfonctionnements dénoncés depuis plusieurs années notamment par les organisations syndicales.
 
Publicité