L'embellie touristique sous la menace du Zika

tourisme
Tourisme
Plage d'hôtel en Martinique ©jean-Claude Samyde
Le Zika se propage de manière explosive dans le monde. L'OMS, annonce une réunion du comité d'urgence le 1er février. Marisol Touraine, ministre de la santé, recommande aux femmes enceintes de ne pas se rendre aux Antilles-Guyane. Une déclaration qui intervient en pleine saison touristique.
Le monde du tourisme suit de près l'évolution du virus Zika. L'heure n'est pas à la panique mais il y a un indicateur qui est particulièrement regardé : celui des réservations. Tous les hôtels de Martinique affichent complets, mais on note quand même quelques désistements selon Michel Colonna, directeur de l'hôtel Batelière, à Schoelcher.
La déclaration de Marisol Touraine, ce jeudi 28 janvier, ne facilite pas les choses. La ministre de la santé, est allée jusqu'a recommander aux femmes enceintes de ne pas se rendre dans ces territoires.

La réaction des compagnies aériennes :

Une déclaration qui touche directement l'industrie touristique. Corsair et Air Caraïbes ont décidé d'autoriser le report sans frais, voir l’annulation, pour les futures mamans. Les compagnies aériennes commencent à prendre des mesures, pour tenter de rassurer. Air France-KLM n’avait pas encore pris de décision ce jeudi, mais selon toute vraisemblance, il devrait en faire autant.

Réactions politiques

La première réaction est celle du député Serge Letchimy. L'enjeu, dit-il, c'est de travailler à l'éradication du Zika, de mettre en place dès mesures préventives sanitaires  pour tous. Et non de distinguer les "femmes touristes enceintes de l'hexagone,  de celles qui vivent dans ces territoires dont certaines attendent aussi des bébés".  Une mobilisation locale et nationale s'impose comme la Martinique l'a fait, il y a 2 ans, contre le chykungunia.

De son coté, Yan Monplaisir, vice-président de l’Assemblée de Martinique et acteur du tourisme (hôtellier), émet des réserves quand à la communication de la Ministre. "Cette intervention crée une véritable psychose chez les touristes", explique Yan monplaisir. "La communication sur le zika devrait consister avant tout à informer, alerter sans pour autant créer de panique. L’intervention de Marisol Touraine qui cible particulièrement la Martinique et la Guyane pénalisera lourdement ces destinations en les stigmatisant injustement". 

Pendant ce temps, à l'intérieur des hôtels, les clients ne sont pas vraiment inquiets.

Pour l’heure, l’épidémie de Zika, qui se propage "de manière explosive ", selon l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), touche déjà 21 pays d’Amérique centrale et du Sud, parmi lesquels le Mexique, le Brésil, la Colombiel’Equateur, le Honduras, Porto Rico. Des cas ont également été signalés en Europe et aux États-Unis, mais il s’agirait de voyageurs ayant contracté la maladie lors de leur déplacement. L'OMS, se montre particulièrement inquiète du fait de "la possibilité d'une propagation au niveau international". Une réunion du comité d'urgence est prévue le 1er février 2016.









 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live