"On ne veut pas soigner sans être payé" scandent les infirmiers

santé
Manifestation des infirmiers
Manifestation d'infirmiers libéraux dans la rue (en 2016) ©Martinique 1ère
Le corps des infirmiers libéraux mobilisé ce jeudi (28 janvier), près des locaux de la Sécurité Sociale, au Lamentin. Les manifestants dénoncent leur condition de travail et la diminution de leurs indemnités.
Les infirmiers libéraux sont mobilisés depuis ce jeudi matin (28 janvier), près des locaux de la Sécurité Sociale, au Lamentin. Ils dénoncent à la fois leur condition de travail après l'incident dont a été victime récemment une infirmière et surtout la diminution de leurs indemnités. "On ne veut pas soigner sans être payé. Infirmières, infirmiers, pas bonnes à tout faire", scandent les manifestants. Ils dénoncent les difficultés devenues aujourd'hui insupportables.

Au nombre des revendications des manifestants : Le non-respect de leur nomenclature. "La sécurité sociale refuse de payer nos indemnités de nuit, supprimer nos indemnités de déplacements, or c'est que nous faisons le plus. C'est ce qui nous fatigue le plus. Nous travaillons parfois de 4H00 du matin jusqu'à 20h00, 21h00", souligne un infirmier.
Les infirmiers dénoncent leur condition de travail devant les bureaux de la Caisse Générale de Sécurité Sociale de Martinique

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live