Michel Martelly quitte le pouvoir, Haïti organise son interim

politique
Haiti : départ du Président Martelly
Signature d'un accord avec le Parlement ©Reuters
En Haïti, le président sortant Michel Martelly a quitté le pourvoir ce week-end sans successeur élu. Ce faisant, il a signé un accord avec le Parlement pour former un gouvernement intérimaire.


Selon l'accord signé entre Michel Martelly et le Parlement, ce dernier élira un Président intérimaire pour une période de quatre mois. C’est l’Organisation des États Américains qui a aidé à négocier cet accord entre des politiciens profondément divisés.

Vide présidentiel

Plusieurs noms circulent concernant les "intérimaires" possibles dont celui du Président de la Cour de Cassation Jules Cantave sans aucune confirmation à cette heure. La tâche principale du futur président par intérim sera d’organiser rapidement  une élection présidentielle dont la date a été fixée par l’accord au 24 avril prochain. Haïti devrait pouvoir retrouver enfin son nouveau président élu en mai.

En annonçant l’accord, le désormais ex-président a appelé à la paix.. "À chaque fois qu’il y a violence, Haïti fait un pas en arrière ", a-t-il dit. Port au Prince, la capitale, a basculé dans la violence peu après le premier tour de la présidentielle et surtout depuis que le candidat de l’opposition, Jude Célestin a menacé de boycotter le vote sur les allégations de fraude lors du premier tour. De nombreux membres de l’opposition sont convaincus que le candidat  "officiel", Jovenel  Moise a été favorisé lors de ce premier tour.
Michel Martelly
Dernière intervention officielle du Président Michel Martelly ©Reuters

Le Parlement responsable

Présent lors de la signature, le président de l’Assemblée Nationale, Jocelerme Privert, a estimé que l’institution qu’il préside a une responsabilité majeure dans l’organisation de la transition. "Cette fois pour garantir la stabilité, la poursuite de la République et le la cohésion nationale", a-t-i  précisé.

C’est le Premier ministre Evans Paul qui gère les affaires courantes. Il a appelé à "enterrer les armes" pour permettre le dialogue entre tous les secteurs de la société. Haïti s’est déjà retrouvé sans président élu pendant deux ans après le coup d’État de 2004 qui avait renversé Jean-Bertrand Aristide.


Michel Martelly fait ses adieux officiels

Discours d'adieu de Michel Martelly