martinique
info locale

"Les pompiers ne peuvent plus assurer votre sécurité et celle de nos enfants"

social
Pompiers
Forte mobilisation des pompiers (lundi 15 février 2016 blocage du carrefour principal du Marin) ©Denis Drailine
Exédés par le manque de moyens humains et financiers, les pompiers se sont mobilisés ce lundi 15 février. Ils entendent aussi aller à la rencontre de  quelques communes qui n’ont pas payé leur cotisations au SDIS (Service Départemental Incendie et Secours).
"Les pompiers ne peuvent plus assurer votre sécurité et celle de vos enfants", lit-on sur un tract distribué ce lundi (15 février) aux automobilistes et à la population, les pompiers dénoncent l'absence de matériel mais également les impayés de certaines communes.

Pagaille sur les routes

Dès 6h ce lundi matin, les pompiers se sont mobilisés entre Le Lamentin et Fort de France en mettant en place un barrage filtrant. Durant 2h30, ils ont ouvert une seule voie de circulation au niveau de l’échangeur de Chateauboeuf, à Fort de France. En fin de matinée ils se sont rendus au Marin, pour rencontrer le maire, Rodolphe Désiré. La commune du Marin a mis en place un moratoire d'apurement de sa dette, à hauteur de 18 000 euros par mois depuis 2014.
 
Depuis jeudi dernier, les pompiers dénoncent un manque chronique de moyens humains et matériels dans les dix-neuf casernes de l'île. Au centre des préoccupations, des engins de secours en panne, des retards dans le versement des salaires, mais aussi la vindicte contre quelques communes qui n’ont pas payé leurs cotisations au SDIS.

(Re)voir le reportage télévisé de la mi-journée du lundi 15 février 2016 : Aurélie Treuil et André Quion Quion
Mobilisation des pompiers de Martinique

 

Publicité