254 kg de lambis saisis sur un navire grenadien à Fort-de-France

sécurité
Lambis 4
Lambis aux Antilles françaises. ©M. Ponet
C'est lors d'un contrôle effectué par les agents la brigade des douanes et de l'Unité Littorale des Affaires Maritimes de la Direction de la Mer, que la marchandise a été découverte (lundi 5 octobre 2020). Le navire grenadien avait à son bord, 254 kg de chair de lambis non déclarés.
Les services de l'État parlent d'importation illégale de lambis en provenance de Grenade. En effet, une opération de contrôle menée par la brigade des douanes de Fort-de-France et l'Unité Littorale des Affaires Maritimes de la Direction de la Mer, (lundi 5 octobre 2020), a permis de découvrir 254 kg de chair de lambis non déclarée à bord du navire grenadien "Glorious". 

La cargaison a été saisie et le navire immobilisé. Selon les autorités, il "ne sera autorisé à reprendre la mer qu'après versement d'une caution".
 

Le lambi est une espèce protégée depuis 1992


Le capitaine du navire "Glorious" encourt une peine d'amende pouvant aller jusqu'à 22 500 euros pour "transport irrégulier de produits de la pêche maritime et non-conformité aux obligations déclaratives".

Très apprécié pour sa chair délicate, le lambi est une espèce protégée depuis 1992 par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) qui fixe un cadre juridique international visant à éviter la surexploitation de certaines espèces. 
Ainsi, les conditions de son exportation et de son importation sont strictement encadrées. 

Par ailleurs, pour protéger le lambi, sa pêche est interdite du 1er janvier au 30 juin afin de permettre le repos et le renouvellement de la ressource.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live