Le 2e festival international du film documentaire Amazonie Caraïbes se vit en plein air et en ligne

cinéma
Affiche Fifac
©Fifac
Les trois stations du groupe France télévisions de Guyane, Guadeloupe et Martinique, diffusent (du 06 au 10 octobre 2020), des réalisations du Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes (FIFAC).
Cette deuxième édition du Festival International du Film documentaire Amazonie-Caraïbes (Fifac), se déroulera en mode connecté (pandémie oblige), sur la plateforme du Fifac pour rendre accessible les documentaires et en plein air sur le site de la déportation de Saint-Laurent du Maroni en Guyane française.

Pour sa première participation, la Martinique propose une programmation spéciale en télévision, de deux ou trois documentaires par soirée.*

 
Un festival campé à Saint Laurent du Maroni (Guyane)


Ce festival rassemble réalisateurs, acteurs, producteurs, avec une offre de projections de films inédits, de journées et rencontres professionnelles, en sus des moments d’immersion ou les Master-class dans le respect des gestes barrières.

Les films retenus en sélection officielle, concourent pour  plusieurs prix : Grand Prix FIFAC-FranceTélévisions (Meilleur film)-Prix du Jury (Meilleur réalisateur)-Prix du Public-Prix des Lycéens-Prix du Meilleur Contenu Numérique.
 

12 longs métrages, 10 courts métrages, 7 web docs en compétition


Plusieurs pays et territoires sont représentés, Guyane, Guadeloupe, Haïti, France, Trinidad et Tobago, Jamaïque, la République Dominicaine, Canada, Colombie, Brésil, Venezuela, Martinique.  

Pas moins de 12 longs métrages, 10 courts métrages, 7 web doc...une richesse pour cette deuxième édition.

La Martinique est représentée par "L’homme Droit" de Vianney Sotès et William Zebina. La Guadeloupe présente "Camarade Jean" de Franck Salun et la France "Pour quelques bananes de plus, le scandale du chloredécone", un film de Bernard Crutzen.

Pour clôturer l’offre documentaire Fifac, le documentaire primé en 2019, "Douvan Jou Ka Lévé" de Gessica Généus sera diffusé sur les chaînes 1ères.
 

Un  Jury  présidé par jacques Martial 


Le jury sera présidé par Jacques Martial connu dans le milieu du théâtre, de la mise en scène et pour son charisme et sa capacité de manager (la Grande Halle de la Villette, le Mémorial Act).

Il est accompagné de personnalités référentes comme le producteur Jean Luc Millan, le comédien Stany Coppet qui sont en présentiel et l’auteure compositeur Marie Josée Alie et Carole Kieffer.

Les téléspectateurs martiniquais pourront vivre samedi 10 octobre, la soirée prestige des prix 2020, présentée par Tano Brasse et assister à la remise des trophées conçus par 3 sculpteurs guyanais de l’ouest, Kafé Bétian André Van Bree et Ozé Amiemba.

Pour clôturer l’offre documentaire Fifac, le documentaire primé en 2019  "Douvan Jou Ka Lévé" de Gessica Généus sera diffusé sur les chaînes 1ères.
 
Programmation en Martinique
*
Mercredi 7 octobre à partir de 23h 30
 
Amazonia Sociedad Anonima Un film de Estêvão Ciavatta
Brésil / 2019 / 1h12 / Pindorama Filmes / Portugais brésilien sous-titré français.

Cuba entre sol y luz : un film de Simone de Souza Mesquita
Cuba  / 2018 / 52' / Doc & Rio Filmes / Portugais sous-titré français.
 
Jeudi 8 octobre à partir de 22h 40 
Eaux noires : Un film de Stéphanie Régnier
France / 2019 / 52mn / Survivance - L'Oumigmag  / Créole guyanais sous-titré français.

Café Negro, une histoire de migrations Un film de Mario Delat
Haïti-Cuba  / 2019 / 52mn  /AMISTAD FILMS et Fondation MWEN - Laurence Magloire / Français - Espagnol - Créole haïtien sous-titré français.
 
Vendredi 9 octobre à partir de 22h 40 
La Rivière massacre : film de Suzan Beraza
​​​États-Unis – République dominicaine / 2019 / 1h20 / ReelThings Films / Espagnol sous-titré français.