300 kilos de cocaïne et de cannabis saisis par l'armée en mer des Antilles

trafic de drogue
Arrestation trafiquants
©Forces armées aux Antilles
L'armée a arrêté un trafic de drogue à la fin du mois de novembre dernier mais l'information n'est révélée qu'aujourd'hui (vendredi 13 décembre 2019). Les militaires ont arraisonné 2 embarcations se livrant au trafic de stupéfiants et saisi 300 kilos de cocaïne et de cannabis.
En mission au large de l’arc antillais, la frégate de surveillance Ventôse de la Marine nationale a détecté puis arraisonné deux embarcations se livrant au trafic de stupéfiants les 15 et 17 novembre 2019.

"Au total, près de 300kg de cocaïne et de cannabis ont été interceptés. Ces produits stupéfiants étaient destinés à alimenter les réseaux criminels de Guadeloupe et de Martinique", selon la préfecture de Martinique.
Saisie de drogue
©Forces armées aux Antilles
Les 13 personnes appréhendées ont été remises aux autorités judiciaires. Alors que l’enquête confiée à l’office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) se poursuit, 9 trafiquants ont déjà été condamnés à des peines de prison fermes.

"L’opération menée par la frégate Ventôse contribue à la protection de notre territoire et s’inscrit dans la lutte conduite par la France contre le crime organisé. Aux Antilles, les opérations sont menées en étroite collaboration avec les différentes administrations intervenant en mer, sous la direction du préfet de la Martinique, délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer", ajoute la préfecture de Martinique.
Saisie de drogue
©Forces armées aux Antilles
Les Outre-mer en continu
Accéder au live