martinique
info locale

38e tour cycliste de Martinique : les forces en présence

cyclisme
Madinina Bickers
Le Madinina Bickers a peaufiné sa préparation sur les routes de Guyane ©C. Arnerin
Mickaël Stanislas, le vainqueur tour cycliste de Martinique, est favori à sa propre succession. La 38e édition qui débute le samedi 6 juillet 2019 à Fort-de-France devrait être celle de toutes les performances, avec des équipes et des individualités de qualité.
118 coureurs prennent le départ de Fort-de-France le samedi 6 juillet 2019. Huit délégations invitées et treize formations locales vont animer la course longue de 1052 kilomètres et disputée en 11 étapes. Cette 38e édition devrait être celle de toutes les performances, avec des équipes et des individualités de qualité.


Les étrangers dans les équipes locales


L’Erythréen de la Pédale Pilotine Daniel Teklehaimanot fait figure de favori. Celui qui a porté le maillot du meilleur grimpeur du tour de France plusieurs jours, veut inscrire son nom au palmarès du tour de Martinique. Il ne désespère pas convaincre à nouveau des clubs professionnels et compte bien montrer que son récent abandon sur le tour de Marie Galante pour raison de santé n’était qu’un accident. Son coéquipier et compatriote Okubamariam mais aussi les vénézuélien Roniel Campos Lucénia et Edwin Becerra  portent les couleurs Pilotines pour le cinquantenaire du club de Rivière-Pilote

Autre grosse individualité : le Vénézuélien de l’espoir Cycliste Ducossais Wilson Rodriguez Amezquita qui jouirait encore d’un statut professionnel.


Les invités

La française des jeux
l'équipe de la Française des jeux en pleine séance d'entrainement ce vendredi (5 juillet 2019) ©C. Arnerin
Mais que dire du collectif de la réserve du team professionnel FDJ/GROUPAMA. Cette équipe continentale du troisième niveau international aligne 5 coureurs dont 4 de moins de 22 ans. Ils affichent de très beaux résultats sur des courses classiques. Le Français Clément Davy, l’Estonien Karl Patrick Lauck, le Slovène  Ziga Jerman et le Britannique Jake Stewaert sont déjà des pointures en dépit de leur jeune âge.


Stade expérimental pour la Guadeloupe et la Guyane


La sélection de Guadeloupe qui n’a pas pu aligner ses meilleurs éléments va surtout tenter de remporter des victoires d’étapes. Quatre jeunes coureurs de deuxième catégories autour de l'expérimenté Romain Vinetot.
Quand à la Guyane si elle confirme ses progrès, elle devrait être en mesure de placer un ou des éléments dans le top 10. Une curiosité pour cette équipe, le comportement du très jeune et prometteur Dilham Will qui pour cette première participation à l'épreuve internationale devrait se signaler parmi les meilleurs.

Le Panama ou encore les Seychelles sont engagés dans le tour de Martinique. On ne connaît pas le niveau de ces deux pays. Les Seychelles suivaient un stage juste avant notre épreuve.
Mickaël Stanislas
Mickaël Stanislas en bonne condition en ce moment ©JCS

La Martinique espère une nouvelle victoire


Quant aux Martiniquais, Yolan Sylvestre, Axel Carnier, Cédric Eustache devront être à leurs meilleurs niveaux pour faire face à une adversité inhabituelle. Le vainqueur du tour 2018, Mickael Stanislas arrive en grande forme et avec l’esprit tranquille. Il est candidat à sa propre succession.
Publicité