39 jeunes martiniquais sont admissibles au concours de sous-officier de gendarmerie

sécurité
recrutement gendarmerie
Les résultats d'admissibilité ont été publiés le 4 avril dernier. ©Gendarmerie nationale
39 jeunes martiniquais ont réussi l'épreuve d'admissibilité au concours de sous-officier de la gendarmerie. Un entretien et une épreuve sportive décideront si ils peuvent accéder à l'école de sous-officier.
39 jeunes martiniquais sur 131 ont réussi l'épreuve d'admissibilité au concours de sous-officier de la gendarmerie. Deux épreuves leur permettront de valider cette première étape. Les entretiens se dérouleront entre les 17 et 20 mai au centre de recrutement de la gendarmerie de Redoute à Fort de France.

L'épreuve sportive aura lieu quant à elle, au palais des sports les 24 et 25 mai. Il s'agit d'un parcours d'obstacle particulièrement exigeant. "L'épreuve sportive n'a pas l'air comme ça mais elle est particulièrement difficile", confie le maréchal des logis-chef, Damien Tresserres, Chef du Centre Recrutement Concours Sélection.


Une préparation individuelle

"Les candidats se préparent individuellement. Ils sont informés des conditions mais ils ne peuvent pas se faire aider", explique le chef du centre de recrutement. En moyenne entre 10 et 15 candidats sont retenus à chacune des deux sessions (mars et septembre) pour intégrer la formation de sous-officier qui ne s'effectue qu'en France hexagonale. 

Période d'inscription prolongée

La période d'inscription pour le prochain concours de sous-officier du 21 septembre est prolongée de trois semaines (clôture le 27 mai 2016, initialement prévue le 6 mai). Inscription en ligne sur le site internet www.lagendarmerierecrute.fr.

En 2016, la gendarmerie offre des volumes de recrutement historique, puisque 6500 sous-officiers de gendarmerie et 7000 gendarmes adjoints volontaires seront recrutés sur l'ensemble du territoire national.