42 séismes de faible intensité sous la Montagne Pelée en une semaine

catastrophes naturelles
Montagne Pelée avec vue
©Aurélie Treuil
Le bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 28 janvier 2022 au 4 février 2022 fait état de 42 séismes de type volcano-tectonique. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

L'Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique (OVSM) a publié ce vendredi 4 février 2022, le bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée. 

Entre le 28 janvier 2022  et le 4 février 2022, l’OVSM a enregistré au moins 42 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 0.1.

Ces séismes de faible énergie ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0.5 km et 1.0 km de profondeur sous la surface. Cette sismicité superficielle de type volcanotectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.

Depuis le 2 février 2022, 2 séismes de type longue-période et 1 séisme de type hybride (avec des caractéristiques intermédiaires à ceux des séismes de type volcano-tectonique et longue-période) ont été détectés. Ces signaux sont associés à la présence de fluides (gaz, eaux hydrothermales) dans l’édifice volcanique. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre Saint-Pierre et le Prêcheur est toujours observée. L’IPGP a procédé à des prélèvements de fluides afin de contraindre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée.

La végétation repousse au niveau de la zone principale de végétation dégradée qui est observée sur le flanc sud-ouest de la Montagne Pelée entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. Cependant, de nouvelles zones de végétation détériorée et morte ont été détectées par analyse d’images satellitaires dans la haute rivière Claire et à proximité des sources Chaudes.