793 créations d'entreprises en Martinique fin 2015

économie
entreprises
les chefs d’entreprise font preuve d’optimisme en ce début d'année 2017 ©AMPI
La hausse des créations d'entreprises concerne tous les secteurs d'activité, en particulier l'industrie (+18 %). Des tendances dynamiques se retrouvent dans les secteurs du commerce, du transport, de l'hébergement, selon une étude de l'Insee sur les créations d'entreprises fin 2015.
L'insee (Institut national de la statistique et des études économiques) publie ce jeudi 10 mars, les données économiques de la Martinique au quatrième trimestre de  2015. Les créations d'entreprises à la fin de l'année sont en hausse de 13% par rapport au trimestre précédent. On enregistre la création de 793 entreprises. 

Tous les secteurs d'activité sont concernés et en particulier l'industrie (+ 18 %). Les créations d'entreprises sont dynamiques dans les secteurs du commerce, des transports, de l'hébergement et de la restauration (+ 17 %). Le secteur de la construction enregistre une hausse de 3,5%.

Avec 161 créations, les créations de micro-entreprises sont en baisse de 3,6 %. Après l'engouement des premières années, ce statut semble de moins en moins séduisant.

En variation annuelle cumulée, la création d'entreprises progresse (+ 1,2%). La construction, principalement, contribue à cette augmentation (+ 9,2%). L'industrie représente un secteur clé pour l'économie locale.
Entreprises Martinique
Créations trimestrielles d'entreprises en Martinique ©Insee
L'AMPI (l'association Martiniquaise pour la promotion de l'industrie) regroupe 140 entreprises qui emploient plus de 4.300 personnes et réalisent un chiffre d’affaires annuel d’environ 1,6 milliard d’€.  Selon Claude Titina, chargée de mission, "on note ce petit frémissement depuis deux trimestres successifs ".

L’industrie martiniquaise regroupe huit secteurs d’activités : Agroalimentaire, ameublement, accessoires bateaux et autos, chimie & matières plastiques, énergie, imprimerie/papier/bois, matériaux de construction et travail des métaux. Longtemps spécialisé dans l’agro-industrie, le secteur industriel local s’est diversifié progressivement face à la nécessité de fabriquer sur place des produits jusqu’alors importés. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live