À 12 ans, la Martiniquaise Dayana Desvennes est un prodige de la danse

danse
6185c14f594d4_dayana.jpg
Dayana Desvennes devant ses multiple trophées. ©Dayana Desvennes
La valeur n’attend point le nombre des années. À 12 ans la Martiniquaise Dayana Desvennes possède 8 titres de champions de France en danse sportive (standards et latines) remportés avec son partenaire Mica Petit.

Dayana Desvennes commence la danse sportive à l’âge de 4 ans. Elle monte sur scène à 5 ans avec son partenaire Mica Petit (6 ans).

Bruno Petit, professeur de danse et père de Mica a tout de suite détecté le talent de ces deux prodiges et les prend en charge. Le résultat est époustouflant. Le duo se place parmi l’élite de la catégorie juvénile. Un palmarès élogieux chez les juvéniles qui totalisent déjà 8 fois champions de France.

Dayana Desvennes (12ans) est tombée dans cette discipline comme dans une potion magique. Elle travaille depuis l’âge de 5 ans, en suivant des cours de compétition de gymnastique.

Grâce au concours de ses parents martiniquais, (Christelle Desvennes née Civault et Ismaël Desvennes), la petite Dayana s’est formée à la danse classique au conservatoire de Villejuif (Val-de-Marne en région Île-de-France) à la danse contemporaine et au modern-jazz au conservatoire d’Argenteuil (Val-d'Oise en région Île-de-France).

6185c1d6de214_photo.jpg
Dayana Desvennes, Bruno Petit, professeur de danse et père de Mica (chemise blanche). ©RS

La petite martiniquaise et son partenaire Mica, décrochent en 2016 et en 2017 le titre de champions de France de danses standards des moins de 9 ans.

Ces danses originaires pour la plupart des pays anglo-saxons impliquent un face à face des partenaires. La valse lente et la valse viennoise, appréciées pour leur romantisme ont fait leur apparition au XIXe siècle dans les cours et salons européens.

Le tango, réputé pour son mouvement expressif tire son origine latine de l’Espagne et de l’Argentine. Le slow fox trot, issu des musiques noires des États-Unis, est un jazz swinguant. Le quick step, danse joyeuse tirée du charleston et du slow fox, constituent la dernière danse du standard.

En 2018 et 2019, Dayana et Mica affirment leur technicité en remportant le championnat de France en danses standards dans la catégorie des moins de 12 ans.

Dayanna brille aussi dans la discipline des dix danses

 

Non contente de maîtriser les danses standards, Dayana s’est attaquée avec son partenaire aux 10 danses. Il s’agit en plus des cinq standards, de 5 autres danses latines. La Samba brésilienne, le Cha-cha-cha et la Rumba, de Cuba, le Paso Doble, d'Espagne et le Jive des États-Unis.

En 2022  leur objectif est de gagner le championnat du monde des 10 danses.

Nous faisons tout pour la réussite de notre enfant. Participer à une telle compétition nécessite des déplacements énormes. Il y a des stages, des cours particuliers et cela coûte. Mon mari et moi, faisant du mieux que nous pouvons. La crise de la Covid a rendu les choses difficiles. Pour 2022, nous sollicitons des mécènes, des institutions, des administrations afin de l’aider à accomplir ses rêves.

Christelle Civault-Desvennes – maman de Dayana