À Schoelcher, la magie de Noël distille du bonheur avec peu

noël
Décorations sujets de Noël
Une petit coin du jardin est décoré avec des sujets et des guirlandes lumineuses. ©PPF

Vous ne pouvez pas les rater. Une fois le soleil couché et la nuit tombé, Guirlandes clignotantes et décorations scintillantes illuminent les jardins et même les balcons des immeubles. Un choix lumineux fait par les riverains afin de faire vivre l'esprit de Noël. Reportage à Schoelcher.

Telles des stalactites, la lumière glisse du toit de la maison et forme des gouttes lumineuses. Sur le garde-corps, de petits bonshommes de neige trônent en bonne place. Depuis quelques heures, des mètres et des mètres de guirlandes sortent de cette maison du quartier de Terreville (Schoelcher) de la pénombre. Et ce n'est pas fini ! L'échelle n'est pas loin afin de rendre accessibles tous les espaces, même les plus difficiles.

On décore au moins sur deux à trois jours, après le travail. Il faut vérifier que chaque guirlande fonctionne encore, avant de la placer.

Riverain de Terreville

Montage décorations Noël bonshommes de neige
©PPF

Des guirlandes multicolores qui clignotent sur les haies et les clôtures, un père Noël qui danse ou alors des milliers de points colorés sur la façade, dans le quartier, plusieurs maisons ont mis leurs habits de lumière. 

Il n'y a aucune concertation, chacun s'organise et fait comme il veut et comme il peut, tout simplement. 

 

En général je décore toujours le premier dimanche de l'avent. Ça fait des années que ça dure. Chez moi, à l'intérieur, il y a le sapin et la crèche. Et à l'extérieur, je mets toujours de petits sujets, des guirlandes lumineuses.

 

Je mets ce que j'ai selon ma fantaisie parce que chaque année j'essaye de ne pas refaire les mêmes couleurs. Là, j'ai fait blanc et rouge. L'année dernière c'était blanc et bleu, comme la voisine d'en face, et des fois je mets du multicolore. 

 

C'est Noël, c'est la seule fête de l'année où on a vraiment envie, enfin moi je suis chrétienne, donc c'est ma façon à moi de m'exprimer pour la venue du Christ. Il faut que ce soit la joie, il faut que ce soit merveilleux. Accueillir Jésus dans la joie et la beauté.

Riveraine de Grand-Village

 

Pourtant, tous avouent qu'il y a malgré tout moins de maisons décorées cette année. Il y a quelques années, la ville organisait un concours dans le cadre de l'évènement "Schoelcher, cité de lumière". 

Décoration Noël rond-point Schoelcher
Rond-Point de Batelière décoré. ©PPF

Depuis petits j'ai connu ça . Il y a des années de cela, c'était vraiment beaucoup plus décoré.

 

Je ne sais pas si la Covid n'a pas un peu freiné les gens ou qu'économiquement les gens n'ont pas réinvesti dessus, mais là je commence seulement à en voir dans quelques maisons. Mais avant toute cette rue et même derrière, les gens avaient l'habitude de décorer. 

 

"C'est pour l'esprit de Noël !"


L'espace d'expression est certes plus limité, mais les riverains en appartement ne sont pas en reste. Les balcons se parent eux aussi de mille et une lumières. 

J'ai de grandes guirlandes, une blanche qui fait le contour de la fenêtre et une qui fait celui de la terrasse. Un petit papa Noël grimpeur, un projecteur de papa Noël, mais on peut changer les images. J'ai une boule à neige avec un papa Noël dedans qui chante. Et bientôt je vais installer le traîneau avec les cadeaux et les rennes.

 

Depuis que mon fils est né, il y a 7 ans, tous les Noëls, je fais une décoration différente. Bien sûr chaque année on rachète une petite chose en plus, mais en achetant du matériel de bonne qualité, chaque année on remet en changeant la disposition. 

 

La joie de vivre dans le coeur des enfants, c'est l'essentiel. Les petits bouts sont émerveillés chaque fois qu'ils passent devant.

Riverain de Batelière


Quant à la question du coût, personne n'a su répondre. 

Je n'achète pas tout d'un coup. C'est d'année en année, donc je ne saurais pas dire combien ça a coûté. 

Montage décorations de Noël
©PPF

Depuis 7 ans, je n'achète que de la LED, donc niveau consommation ce n’est rien du tout. Chaque année, si on prend du bon matériel qui dure, on peut se dire qu'avec 150 euros maximums par an, on peut acheter du bon matériel et après on cumule. 


La preuve que faire plaisir n'a pas de prix et que la magie de Noël distille du bonheur avec peu.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live