publicité

Des actes de vandalisme sur 17 bus paralysent la mise en place d'un service minimum

17 bus d’une société co-traitante du réseau Mozaik ont été vandalisés dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 avril 2019. Le responsable de l'entreprise GTAC a constaté que 17 véhicules ont leurs pneus crevés. Ces véhicules devaient assurer un service minimum de transport dès ce mardi.

17 véhicules concernés par des crevaisons de pneus © F. Zozor
© F. Zozor 17 véhicules concernés par des crevaisons de pneus
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
La reprise partielle du réseau de transport urbain envisagée ce mardi (16 avril 2019), par la CFTU ne s'est pas faite comme le prévoyait l'autorité de tutelle.
Les 17 bus de la GTAC, société co-traitante du réseau Mozaik, ont vu leurs pneus crevés la nuit dernière dans leur dépôt de Dillon à Fort-de-France. 

Emmanuel Farès

Emmanuel Farès patron de la Société GTAC
La  reprise partielle, préalable aux négociations, devait être effective ce mardi 16 avril 2019 aux heures habituelles de service. Le service minimum concernait 18 lignes dans les villes du centre.Mais compte tenu des dégradations opérées sur les bus de GTAC, d’autres dessertes qui étaient prévues dans une montée en puissance programmée, devront attendre.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play