martinique
info locale

Action spectaculaire du "Collectif du 8 mars" pour dénoncer l'absence de transports et ses conséquences sur les femmes

femme
Affiche transport
©Fabrice Defremont
L'association de défense des droits des femmes a placardé dans la nuit de dimanche 14 au lundi 15 avril 2019 des affiches devant la CFTU, à l’ex-conseil général, et à la CTM à Fort-de-France. Elles montrent un squelette avec ce slogan "Sé fanm Lan palé vansé a pié an ko"
La grève dans les transports interpelle l'association "Collectif du 8 mars". À la Sotravom le conflit dure depuis cinq mois.
À la CFTU (Compagnie Foyalaise de Transports Urbains) tout comme dans le conflit aux "Vedettes Tropicales", les usagers sont privés de moyen de déplacement depuis cinq semaines.
Les conflits sociaux ont tendance à durer en Martinique et ont des conséquences sur le secteur économique mais également sur la vie des citoyens. 

L’association "Collectif du 8 mars", association de défense des droits des femmes a installé des pancartes, la nuit dernière (dimanche 14 au lundi 15 mars 2019) devant la CFTU, à l’ex-conseil général, et à la CTM à Fort-de-France. Les affiches montrent un squelette avec ce slogan "Sé fanm Lan pa lé Vansé a pié an ko".
Affiche transport
©F. Defremont
Georges Arnaud du collectif du 8 mars était l'invité du journal du matin sur radio la 1ère.

Georges Arnaud

Publicité