publicité

L'activité économique s'effondre à Fort-de-France à cause du conflit des transporteurs

14e jour de paralysie sur le réseau de transport Mozaik et toujours pas d'issue en vue dans le conflit qui oppose la CFTU (Compagnie Foyalaise de Transports Urbains) aux anciens sous-traitants. Les conséquences économiques sont visibles sur la fréquentation des commerces à Fort-de-France.

baisse de la fréquentation dans les magasins et dans les rues du centre ville © Martinique la 1ere
© Martinique la 1ere baisse de la fréquentation dans les magasins et dans les rues du centre ville
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
Il n'y a toujours pas de solutions envisagées dans le conflit qui oppose la CFTU aux anciens sous-traitants. C'est déjà le 14e jour de paralysie sur le réseau de transport Mozaïk (Fort-de-France, Lamentin, Saint-Joseph et Schoelcher).

Fatigués de trinquer lors des mobilisations à répétition, des usagers ont décidé de se faire entendre auprès des autorités. 

Les commerçants eux, font grise mine. Les conséquences économiques de cette absence de bus sont bien visibles. La fréquentation a baissé dans le centre de Fort-de-France. Les patrons des commerces se disent asphyxiés.

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Patrice Chateau-Degat. 
MOZAIK : conséquences de la grève

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play