martinique
info locale

L'adhésion de la Martinique comme membre associé de la FIFA progresse

football
sélection de Martinique
La sélection de Martinique au stade Pierre Aliker de Dillon à Fort-de-France lors de la petite finale de la Coupe des Nations de la Caraïbe (dimanche 25 juin). ©L.A.V.
Un séminaire de réflexion sur la sélection de Martinique de football s'est tenu dimanche matin (15 octobre) à la maison du football. L'adhésion à la FIFA a plané sur les débats qui se sont révélés très constructifs.
L'adhésion de la Martinique à la FIFA est indispensable pour avoir les moyens de ses ambitions. Le président de la CONCACAF Victor Montigliani est à la manœuvre sur ce dossier sensible pour la fédération française de football. Le Canadien qui souffle à l'oreille du président de la FIFA Gianni Infantino, a fixé le mois de février 2018 au plus tard, pour que les ligues ultramarines membres à part entière de la CONCACAF soient FIFA. 

Cette institution au-dessus des États veut désormais régler ce problème qui fait désordre. La FIFA qui a comme membres des territoires non indépendants comme Anguilla, Montserrat, les Îles Vierges Britanniques, Américaines est très favorable à l'adhésion des DOM de la France. Son président, l'italien Gianni Infantino l'a dit maintes fois à Noël Le Graet qu'il connaît bien. Ses services étudient un statut de membre associé pour chaque ligue de football de la Caraïbe ayant comme tutelle la Fédération Française de Football.


Une Martinique FIFA qui ne participe pas à la coupe du monde


Le breton Noël le Graet serait désormais, selon des sources dignes de foi, pour des DOM FIFA à condition qu'ils ne disputent pas la Coupe du Monde de football pour ne pas concurrencer l'Équipe de France de Didier Deschamps. 
Noël Le Graet est convaincu qu'une Martinique, une Guadeloupe et une Guyane FIFA seraient très attractives. De nombreux joueurs professionnels de France et des autres pays européens voudraient porter leurs couleurs. Le dossier est suivi avec attention par la ministre des Sports Laura Flessel qui a toujours botté en touche quand on l'interroge sur des ligues ultramarines de football FIFA. L'ancienne championne du monde et olympique d'escrime se réfugie derrière la position de la Fédération Française de Football. 

Si la 3F dit oui à une adhésion à la FIFA des territoires français de la Caraïbe comme membres associés, on ne voit pas comment Laura Flessel pourrait dire non. Le volley-ball martiniquais qui est membre associé de la fédération internationale participe à la coupe du monde zone caraïbe sans qu'aucune autorité ne dise rien.
 

Une manne financière de la FIFA très attendue par la ligue de football de Martinique


Une ligue de football de Martinique FIFA permettrait de recevoir de grosses subventions pour son développement et son fonctionnement. Cette manne financière serait aussi la bienvenue pour que la sélection masculine de Martinique, la vitrine du football martiniquais gagne en compétitivité. 
La ligue de football de Martinique, présidée par Samuel Pereau, aurait ainsi les moyens de promouvoir le football féminin, les jeunes et d'avoir un sélectionneur à plein temps pour préparer les rendez-vous de la CONCACAF ou encore la nouvelle formule du Tournoi des Nations de la caraïbe qualificative pour la Gold Cup. 

Ce technicien sans club, pour éviter des conflits d'intérêts, pourrait organiser des stages, des regroupements, des rencontres amicales et suivre les professionnels retenus avec des billets d'avion à sa disposition.
Publicité