martinique
info locale

Affaire Carenantilles au Marin : le patron Jean-Louis de Lucy est libéré sous contrôle judiciaire

vie locale
Jean-Louis de Lucy de Fossarieu
Le chef d'entreprises Jean-Louis de Lucy de Fossarieu. ©Martinique la 1ère
Le chef d'entreprise, Jean-Louis de Lucy n'est plus en détention à la prison de Ducos. Il est libéré depuis dimanche dernier et placé sous contrôle judiciaire.
Jean-Louis de Lucy, patron notamment de la société Carenantilles, est libre depuis dimanche dernier (19 janvier 2020), selon nos confrères de France Antilles. Le chef d'entreprise avait été placé en détention le 20 septembre 2019. Il est sous contrôle judiciaire strict, avec un certain nombre d'interdictions et d'obligations. 

Il est mis en examen pour recel de favoritisme, abus de biens sociaux, corruption active, travail dissimulé, recel de concussion, blanchiment, fraude fiscale et exercice sans autorisation d'une activité nuisible à l'eau...La justice lui reproche en particulier,  la construction illégale d'une marina au Marin sans autorisation, ou l'absence de paiement d'une redevance à la mairie du Marin.

D'autres personnes sont mises en examen dans cette affaire. Le maire sortant du Marin, Rodolphe Désiré, des chefs de corruption passive, favoritisme et concussion et Arthur de Lucy, fils de Jean-Louis, directeur de Carenantilles, pour recel d'abus de biens sociaux et complicité de travail dissimulé.

Michel Peltier, l'ancien directeur de la Mer, a été entendu pour des soupçons de corruption passive. Quant à l'ancien directeur général des services du Marin, mis en examen pour favoritisme début décembre 2019, il est décédé quelque temps après, en raison d'une grave maladie selon son entourage.
Publicité