publicité

L'aide aux victimes des ouragans s'organise grâce à "l'esprit mutualiste"

Le président de la confédération nationale du crédit mutuel effectue une tournée aux Antilles, quelques semaines après le passage dévastateur des ouragans Irma et Maria. Il vient se rendre compte de l'efficacité du dispositif "Solidarité Antilles", organisé par le biais d'une application.

Nicolas Théry, président de la confédération nationale du crédit mutuel © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Nicolas Théry, président de la confédération nationale du crédit mutuel
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Émue par les conséquences du passage des ouragans Irma et Maria en septembre dernier aux Antilles, la direction nationale du crédit mutuel a décidé d'être solidaire de la fédération des Antilles Guyane et d'élargir cette solidarité à ses clients et sociétaires.
© Michel Joseph
© Michel Joseph
"On a lancé sur nos applications de la banque, une action Solidarité Antilles. On a proposé à nos clients de donner entre 2 et 15 € et ils ont été 15000 à se mobiliser pour les sinistrés des Antilles", explique Nicolas Théry, président de la confédération nationale du crédit mutuel. 
Nicolas Théry
Nicolas Théry, président de la confédération nationale du crédit mutuel  -  martinique  -  martinique
Une somme à disposition d'un projet commun

200 000 euros ont donc été récoltés. Une somme mise en particulier à la disposition de Saint-Martin, "notamment dans le domaine periscolaire de la petite enfance", poursuit Nicolas Théry. Il s'agit d'un projet qui sera proposé par la caisse locale de Saint Martin, les élus mutualistes, les salariés. La direction nationale entend intervenir à leurs côtés lorsqu'ils auront fait un choix précis et pertinent. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play