martinique
info locale

Aïkido : la guéguerre prévue n'aura pas lieu

art martial
Gina Croisan
Gina Croisan est la nouvelle présidente de la ligue d'aïkido de Martinique. ©Martinique 1ere
Gina Croisan a remporté le poste de présidente face Françoise Zoé Guédan lors de l'assemblée générale élective de la ligue d’aïkido. La nouvelle présidente de la ligue, est connue dans le milieu. 
Contrairement à d'autres dirigeants battus sévèrement lors des élections et déçus du manque de reconnaissance, Françoise Zoé Gueydan, l'ancienne présidente, ne quitte pas la discipline.  Elle continue à enseigner l’aïkido dans son club situé à Cluny immeuble de la Varangue.
Françoise Zoé Guedan qui n'est plus présidente de ligue a obtenu cependant une belle promotion en intégrant le comité directeur de la fédération française d’aïkido où elle souhaite s'occuper de la promotion de la discipline.
Cette passionnée d’aïkido n'a pas eu le temps de monter une journée de promotion de la femme sportive avec deux autres lauréates de "femmes et sports" lors de la nuit des sports 2016. Il s'agit de Lucienne Charles, présidente du Comité Régional de Gymnastique et de Marie-Line Doyen, présidente de la Ligue de tir.

Une nouvelle présidente connue du milieu

La nouvelle présidente de la ligue d’aïkido Gina Croisan qui a succédé à Françoise Zoé Gueydan est aussi une pratiquante bien connue dans le milieu pour avoir gravi tous les échelons. Elle a été élevée au grade de sixième dan de cette discipline pour sa forte implication et sa présence permanente sur le tatami. Gina Croisan visite tous les clubs de l’île n’hésitant pas à apporter son expérience et ses techniques.

Gina Croisan a de nombreux projets pour la discipline

 La nouvelle patronne de l'aïkido veut relancer la construction d'un dojo régional qui regrouperait tous les arts martiaux pratiqués en Martinique. Cet équipement sportif, comprenant plusieurs aires de combat, est réclamé depuis une décennie. Nombreux sont les amateurs d'arts martiaux qui estiment que le dojo de l'Institut Martiniquais des Sports ne répond pas à leurs attentes. Ils souhaitent une structure plus fonctionnelle.

Gina Croisan a un autre dossier à débloquer : trouver un siège pour la ligue qu'elle préside. Cet art martial ne dispose pas d'un bureau pour recevoir les représentants des clubs et les experts de passage en Martinique pour les stages.
Il ne s'écoule pas une année sans que des professeurs d’aïkido de renommée mondiale ne viennent en Martinique pour organiser des recyclages et former des cadres techniques. Parmi eux, Christian Tissier septième dan qui se déplace chaque saison pour animer un stage très suivi et apprécié.
Gina Croisan qui veut multiplier des stages avec des experts venus de l'extérieur a une autre idée, concilier aïkido et tourisme. Elle est convaincue que sa discipline peut contribuer à promouvoir la destination Martinique. 
Publicité