Anaïs Janvier Chardon est productrice de Vanille au Morne-Rouge

patrimoine
Fondok au Morne-Rouge ©Martinique la 1ère
Toute cette semaine, notre rubrique fondok nous emmène au Morne-Rouge. Aujourd’hui nous allons à la rencontre d’Anaïs Janvier Chardon sur l'habitation Mespont.

Après un master en droit international Anaïs Janvier Chardon décide de rentrer au pays pour reprendre l’exploitation agricole familiale. Le domaine de la Valée s'étend sur 17 hectares et conjugue agriculture maraîchère, arboriculture, élevage et aquaculture. Située au pied de la Montagne Pelée, l’exploitation est autonome en eau, alimentée par la rivière Madame et la rivière Ferré. Elle est aussi autonome en énergie avec ses panneaux photovoltaïques.

Depuis quelques années, Anaïs est tombée amoureuse de la Vanille et s’est lancée le défi d’en cultiver. C'est un long processus, car entre la plantation et la première récolte il faut compter entre trois et sept ans et il faut encore ajouter neuf mois pour sécher et affiner les gousses avant de pouvoir les vendre.

Depuis  2021 elle a créé la maison de la vanille. Son objectif est de partager son savoir et entraîner d’autres agriculteurs dans cette aventure. Elle aime rappeler qu’au début du 20e siècle, la Martinique exportait de la vanille et qu’il faudrait relancer cette culture très prisée sur le plan international.