publicité

"Analyser le lourd fardeau des stigmates de l’esclavage et trouver des pistes de soins et de guérison" [professeur Aimé Charles-Nicolas]

Le professeur Aimé Charles-Nicolas publie avec des spécialistes, l'ouvrage : "L’esclavage : quel impact sur la psychologie des populations ?". Il s'agit d'analyser le lourd fardeau des stigmates de l’esclavage et de trouver des pistes de soins et de guérison.

Le professeur Aimé Charles-Nicolas co-auteur de l'esclavage : quel impact sur la psychologie des populations © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Le professeur Aimé Charles-Nicolas co-auteur de l'esclavage : quel impact sur la psychologie des populations
  • Par Daniel Betis
  • Publié le
"L'esclavage : quel impact sur la psychologie des populations ? " se veut un livre pédagogique et constructif. Cet ouvrage scientifique et culturel, sous la direction du professeur psychiatre Aimé Charles Nicolas et du sociologue Benjamin Bowser, aborde un sujet extrêmement sensible qui  s’inscrit dans le cadre de la décennie des nations unies pour les afro descendants.
Il s'agit d’analyser le lourd fardeau des stigmates de l’esclavage et de trouver des pistes de soins et de guérison.
Professeur Aimé Charles-Nicolas
 

Une constellation d'auteurs 


Le sociologue Benjamin Bowser propose une analyse de l’héritage psychologique de l’esclavage et les comportements multigénérationnels des noirs. Le professeur François Sauvagnat  s’exprime sur les modèles traumatiques et l’aliénation dialectique de l’esclavage.  Anne Giacobino explique l’importance de la transmission épigénétique et son inscription dans l’ADN.

D'autres auteurs dévoilent, les conséquences de l’esclavage sur leurs populations : Frédéric Hickling sur la réingénierie en Jamaïque  postcoloniale, - Anfréa Campos Guerra et Carolina Barbosa sur l’actuelle jeunesse afro brésilienne, - le Docteur Elma Whittaker Augustine sur la xénophobie à Bélize -. Bernard Yawching sur  la vérité cachée des relations raciales à Trinidad et Tobago et Judith Blancsur la psycho traumatologie de la crise haïtienne. Chacun apporte sa pierre à l'édifice.
 

Une réflexion constructive pour un élan vital


Deux autres auteurs martiniquais ont participé à l'ouvrage  :  l’historien Gilbert Pago retrace la résistance des femmes martiniquaises contre la servitude et le ségrégationnisme post esclavagiste.
L’écrivain Goncourt  Patrick Chamoiseau évoque l’’influence de l’esclavage sur notre poétique, citant  Aimé Césaire et Édouard Glissant qui font de l’esclavage une donnée de compréhension majeure de nos espaces pour en finale proposer une transformation ou une transmutation de ce traumatisme en élan vital.

"L’esclavage : quel impact sur la psychologie des populations ? " paru aux éditions Idem Campus, sera bientôt traduit en Anglais et distribué en Angleterre et aux USA. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play