publicité

L’approche de l’ouragan Beryl suscite l’angoisse à la Dominique et à Porto-Rico

L’ouragan Beryl, premier cyclone de 2018, pourrait toucher la Dominique et Porto-Rico, des îles frappées par l’ouragan Maria en 2017. Elles portent encore les séquelles, physiques et psychologiques, de Maria un ouragan de catégorie 5. La Dominique est déjà en alerte.

 

L'ouragan Beryl, vendredi 6 juillet 2018 © nhc
© nhc L'ouragan Beryl, vendredi 6 juillet 2018
  • Par Caroline Popovic
  • Publié le
À partir de 17h, vendredi 6 juillet 2018, la Dominique est placée en état d’alerte au cyclone. Les conditions cycloniques pourraient se préciser dans les prochains 48 heures.

Les habitants de la Dominique ne sont toujours pas remis après le passage de l’ouragan Maria en septembre 2017. Des maisons sont encore couvertes de bâches, l’électricité n’est pas rétablie dans toute l’île. Les infrastructures routières ne sont pas réparées.

Les prévisionnistes à la Dominique ont annoncé une détérioration des conditions météorologiques à partir de samedi soir, le 7 juillet 2018. L’alerte en cas d’inondations sera déclenchée à la Dominique à partir de midi du dimanche 8 juillet 2018. Le gouvernement a affiché la liste d’abris d’urgences.
 

Porto-Rico essaie de s'organiser


À Puerto-Rico, la population se prépare au pire. La trajectoire de l’ouragan Beryl est encore incertaine. Les prévisionnistes sur place sont incapables de préciser ni la force ni l’impact du cyclone.

Plus de 4.000 personnes ont été tuées à Puerto Rico lors du passage de l’ouragan Maria en 2017. Des centaines de personnes vivent encore sous les toits provisoires. Des milliers de foyers sont privés d’électricité.
 

"La population doit rester vigilante," annonce Gabriel Lojero, prévisionniste au service national météorologique de San Juan. "L’île est vulnérable."


Les autorités portoricaines annoncent l’ouverture de plus de 400 abris d’urgence.

Beryl, minuscule et imprévisible


L’ouragan Beryl est minuscule mais imprévisible. En l’espace de 18 heures, ce phénomène est passé du stade d’une dépression tropicale à celui d’un cyclone de catégorie 1. Les prévisionnistes sont incapables de prévoir sa trajectoire avec certitude ou si sa puissance augmentera ou diminuera à son approche à l’arc antillais.

Les vents en altitude devraient affaiblir l’ouragan Beryl. Les experts ne savent pas si ces vents interviendront avant ou après son passage sur les Antilles. Les habitants de la Dominique, Martinique, la Guadeloupe et Porto-Rico espèrent que les vents se lèvent avant dimanche 8 juillet 2018, date à laquelle l’ouragan Beryl traverserait l’arc antillais.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play