Arnaque téléphonique : des centaines de martiniquais déjà victimes

escroquerie
Jeunes et portables
Des utilisateurs qui naviguent sur leur téléphone portable ©Martinique 1ère
Ils viennent de Lettonie, du Mali, de la République Centre Africaine encore de Cuba ou de Malaisie. Une sonnerie courte et ça raccroche. Des appels intempestifs auxquels il ne faut surtout pas donner suite. Rappeler l'un de ces numéros peut occasionner d'importants frais de communication.
Depuis le lundi 8 juin 2020, nombreux sont les Martiniquais qui reçoivent plusieurs appels à la suite provenant de numéros étrangers.

Sur leurs téléphones, les victimes de cette arnaque voient alors apparaître comme origine de ces appels, des pays d'Afrique, de la Caraïbe ou encore d'Asie.

C'est la première étape d'une arnaque presqu'aussi vieille que l'utilisation massive des portables : le "Ping calls".


Le "Ping Calls" où une arnaque planétaire difficile à stopper


Il s'agit pour ceux qui en sont les auteurs, de pousser les victimes à rappeler ce même numéro. Seulement celui-ci est surtaxé. Sauf parfois pour ceux dont les appels à l'étranger sont inclus dans leurs forfaits.

L'arnaque est aussi connue sous le nom de "Wangiri" (ndlr: "un appel et raccroche" en japonais).

Tout commence quand un individu, en général à la tête d'un réseau, passe des milliers d'appels de courte durée. En général même pas une sonnerie complète. Cela ne lui coûte rien car les appels ne sont facturés qu'une fois que l'interlocuteur a décroché.
Arnaque "Ping Calls" 14 juin 2020
 

Comment s'y prennent-ils?


Le plus souvent ces "geeks" piratent simplement le serveur téléphonique d'une entreprise.

Mais il y a aussi plusieurs logiciels spécialisés dans ce type d'opérations. Ils permettent, entre autres, aux pirates de faire apparaître le numéro de leur choix sur les portables qu'ils appellent. 

C'est ainsi que les arnaqueurs, choisissent un numéro surtaxé qu'ils espèrent faire rappeler ses victimes. L'objectif étant bien évidemment de gagner de l'argent.


Comment les éviter ?


Pour ne pas être victime, il ne faut surtout pas décrocher et encore moins rappeler le numéro suspect.

Ensuite, la plupart des smartphones proposent une manipulation simple et efficace. Celle-ci consiste en un blocage, sur le portable, des numéros suspects.

Problème, les numéros pour cette arnaque sont souvent différents. Les bloquer reviendrait à faire la manipulation autant de fois qu'il y a de numéros suspects.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live