publicité

L'assemblée générale du MIM se prépare dans un climat de défiance

C’est dans moins de 15 jours que doit se tenir l’Assemblée Générale duMouvement Indépendantiste Martiniquais, placé sous administration provisoire depuis le 1er juin dernier, suite à une requête adressée au TGI de Fort-de-France par plusieurs dissidents.

Les "dissidents" du MIM face à Alfred Marie-Jeanne et ses partisans © Martinique La 1ère et FB DMS
© Martinique La 1ère et FB DMS Les "dissidents" du MIM face à Alfred Marie-Jeanne et ses partisans
  • Par Guy Etienne
  • Publié le , mis à jour le
Ce "groupe de réflexion des patriotes" (GRP comme disent les opposants), revendique toujours le respect des statuts et une clarification au sein de l'association (présidée par Alfred Marie-Jeanne). Un GRP qui doit présenter lors de la prochaine assemblée générale, une liste pour le renouvellement du conseil d'administration. C’est l’un des points prévus à l’ordre du jour. Le tout, supervisé par l’administrateur judiciaire.
 

Les frondeurs vont présenter une liste de 15 candidats (idem dans l’autre camp)


L’un des temps forts de cette assemblée générale prévue le vendredi 7 septembre prochain à l’espace D.D au Lamentin et qui s’annonce, à n’en pas douter, tendue, ce sera en effet, le renouvellement du conseil d’administration actuellement présidé par Alfred Marie-Jeanne.
 
Sur cet ordre du jour, devrait figurer également la présentation des rapports d’activités depuis décembre 2011, date de la dernière assemblée générale du parti, avant la publication prévue dans les prochains jour par voie de presse.
 
À cette occasion, les frondeurs vont présenter une liste de 15 candidats (idem dans l’autre camp). Des listes qui seront déposées à l’étude de l’administrateur, le 27 août au plus tard.
 

Une assemblée à huis clos, peut être avec des agents de sécurité


Parmi les noms qui pourraient conduire celle des dissidents pour tenter de renverser le patron historique, on entend parler de Mariane Malsa, Rodolphe Breleur, Henry Télliam ou encore de Sylvain Bolinois. "Sauf si les plus jeunes qui ont été approchés, décident de mouiller leurs chemises" dit-on en coulisse.
 
Et puis le jour de ce vote à bulletin secret, tout le monde devra être à jour de ses cotisations. La réunion va se dérouler à huis clos. Peut être en présence d’agents de sécurité, afin de contenir les tensions, et que ce rassemblement patriotique ne tourne pas au pugilat, tant la rupture semble consommée entre les deux groupes. 
 

Les partisans d'Alfred Marie-Jeanne envisagent leur propre "AG"


Pendant ce temps, les partisans d'Alfred Marie-Jeanne annoncent une contre assemblée générale le vendredi 31 août à 19 heures au hall des sports du Gros-Morne. "An bidim sanblé jeneral popilè. É sé nou ki ké Chwézi pwésidan le MIM", indique une bande sonore diffusée sur les réseaux sociaux...
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play