martinique
info locale

Un Boeing 737 Max d'Air Canada repart de Martinique sans ses 171 passagers

transports
Boeing 737 Max
©l'Aérien
Un vol d’Air Canada en provenance de Montréal a atterri mardi 12 mars à l’aéroport Aimé Césaire. Le Boeing 737 Max était en vol au moment de l'interdiction de survol du territoire Francais prise par la DGAC. L'avion doit repartir sans ses 171 passagers.
Après le Royaume Uni et l'Allemagne, la France a décidé d'interdire à son tour les Boeing 737 MAX dans son espace aérien. Un vol d’Air Canada en provenance de Montréal a atterri ce mardi 12 mars 2019 à l’aéroport  Aimé Césaire en Martinique. L’avion était déjà en vol au moment de la prise de décision de la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile).

Le Boeing 737 max immatriculé C-FSKZ s’est posé à l’aéroport Aimé Césaire en Martinique ce mardi 12 mars à 12h30 (heures locales) en provenance de Montréal. Le vol AC 954, avait à son bord 165 passagers.

La Direction Régionale de l’Aviation Civile en charge de la sécurité, précise qu’elle n’autorisera pas le départ du vol AC 955 cet après-midi, prévu à 14h30 avec ses 174 personnes enregistrées pour le vol retour. La compagnie Air Canada étudie en ce moment des dispositions pour ses clients qui avaient prévu de décoller cet après-midi. 

Le gouvernement Canadien de son coté n’a pas l’intention pour l’instant, de clouer au sol ses avions Boeing 737 Max 8 comme l’ont fait ces dernières heures d’autres pays. Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a soutenu mardi sur le site canadien TVA nouvelles qu’il souhaite "évaluer clairement la situation" avant de prendre une décision.


Interdiction à titre conservatoire


La DGAC précise dans son communiqué que "compte tenu des circonstances de l’accident en Éthiopie, les autorités françaises ont pris la décision, à titre conservatoire, d’interdire tout vol commercial effectué sur un Boeing 737 MAX à destination, au départ ou survolant le territoire français".

L’écrasement de l'avion Boeing 737 d'Ethiopian Airlines ayant fait 157 morts est survenu quelques mois seulement après un incident similaire sur un vol de la compagnie Lion Air en Indonésie. Ce crash avait causé la mort de 189 personnes, les victimes voyageant à bord d'un Boeing du même type. 
Publicité