publicité

Bruno-Nestor Azérot retrouve "sa" mairie de Sainte-Marie

Bruno-Nestor Azérot, seul candidat à la fonction de maire de Sainte-Marie, est de nouveau le premier magistrat de la ville ce samedi 2 décembre. Comme prévu, il démissionne de son siège de député du nord conformément à la loi sur le cumul des mandats au profit de Manuella Keclard Mondésir.

Bruno-Nestor Azérot redevient maire de Sainte-Marie. L'écharpe tricolore lui a été remise par son collègue Joseph Peraste, maire du Marigot (samedi 2 décembre 2017). © Alain Livori
© Alain Livori Bruno-Nestor Azérot redevient maire de Sainte-Marie. L'écharpe tricolore lui a été remise par son collègue Joseph Peraste, maire du Marigot (samedi 2 décembre 2017).
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Le vote du conseil municipal de Sainte-Marie, fut une formalité : 27 voix sur 27 pour Bruno-Nestor Azérot, en l'absence des 6 membres de l'opposition qui ont boudé cette cérémonie, ce samedi matin (2 décembre 2017), sur la place de la mairie de la ville.

Une cérémonie d'installation du maire et de sa nouvelle équipe, qui s'est déroulée sous un immense chapiteau en présence des habitants (entre 250 et 300 personnes) et de plusieurs invités dont Joseph Peraste, le maire du Marigot qui a remis l'écharpe tricolore au nouveau maire. "C'est un jour de joie et de bonheur ", a déclaré Calixte-Rose Chinama, la 4e adjointe. "Nous marcherons dans vos pas", a rajouté Luc Lerandy, le 2e adjoint en guise d'engagement de fidélité à Bruno-Nestor Azérot.

"Remettre de l'ordre" à la mairie de Sainte-Marie


"Je veux avant tout remercier le tout puissant", précise d'emblée le maire de Sainte-Marie. "Vous avez su déjouer les propos mensongers. Le programme de nos adversaires consistait à attaquer l'homme que je suis (...) Je veux maintenant apaiser les tensions et j'invite l'opposition à travailler avec nous". Il a tout de même indiqué qu'il entend "remettre de l'ordre" à la mairie dès lundi prochain. "Merci de m'avoir redonné une voiture (...) Merci de m'avoir redonné les clés de la mairie" (sous les acclamations de ses partisans).

Bruno-Nestor Azérot annonce les points essentiels de son programme : la garantie de finances saines, la construction de logements sociaux, l'achèvement du stade de football Louis Xercès, l'aménagement des quartiers et du front de mer...

"Mon projet est aussi politique", dit-il. "J'ai une ambition démesurée pour le nord". Une façon de confirmer que sa ville aura une influence sur les prochaines échéances municipales et territoriales.

Le maire de Sainte-Marie et ses adjoints, élus samedi 2 décembre 2017 :

Maire : Bruno-Nestro Azérot
1er adjoint : Séverine Termon
2e adjoint : Luc Lerandy
3e adjoint : Violaine Diaz
4e adjoint : Calixte-Rosette Chinama
5e adjoint : Camille Caserus
6e adjoint : Roger Boniface
7e adjoin : Franck Mogade
8e adjoint Jean-Claude Boudard
9e adjoint : Sylvie Dalmat

Passation de pouvoir symbolique dans la circonscription
Avant son discours dans ses habits de maire de Sainte-Marie, Bruno-Nestor Azérot a symboliquement transmis son écharpe de député à Manuella Keclard-Mondésir. Sa suppléante à l'assemblée Nationale, devient la nouvelle députée de la deuxième circonscription (le nord), conformément à la loi sur le cumul des mandats.
Manuella Kéclard-Mondésir, nouvelle députée du nord et Bruno-Nestor Azérot, maire de Sainte-Marie (samedi 2 décembre 2017). © Alain Livori
© Alain Livori Manuella Kéclard-Mondésir, nouvelle députée du nord et Bruno-Nestor Azérot, maire de Sainte-Marie (samedi 2 décembre 2017).


Au nombre des invités à l'investiture du conseil municipal à Sainte-Marie : 
Marie-Yveline Pontchateau, mairesse de Baillif (Guadeloupe) 
Marie-Thrèse Casimirius, mairesse de Basse-Pointe 
Frédéric Buval, maire de Trinité
Joseph Peraste, maire du Marigot
Henri Romana, maire de Fonds-Saint-Denis

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play