martinique
info locale

Le camping de la Pointe Marin va s'agrandir

économie
Camping
Le camping de la Pointe Marin et celui des Salines sont les seuls autorisés à Sainte-Anne. ©FB
Fort de ses excellents taux de remplissage, le camping de la Pointe Marin va augmenter sa capacité d'accueil. Des travaux d'extension doivent normalement démarrer l'an prochain.
La mairie de Sainte-Anne peut se frotter les mains. Le camping de la Pointe Marin a fait le plein durant ces vacances de Pâques. Une nouvelle fois, serait-on tenté de dire. La trêve pascale reste, en effet, "la meilleure période de l'année" pour l'unique structure municipale de l'île, " meilleure que les grandes vacances", selon la gestionnaire, Ketty Pascalin. Les soixante-quinze emplacements pour tentes et les vingt-trois bungalows sont réservés un an à l'avance.

La percée des bungalows

De quoi entrevoir des lendemains heureux. La majorité municipale table sur un chiffre d'affaires supérieur aux 150 000 euros réalisés la saison dernière. Cet engouement s'explique par la diversification de l'offre. Depuis 2013, bungalows et chalets tout équipés concurrencent les traditionnelles tentes, pour le plus grand bonheur des campeurs, de plus en plus nombreux à opter pour le milieu de gamme, voire, le haut de gamme.

Des travaux d'extension en 2018

Un changement d'habitudes que la municipalité entend bien pérenniser. Elle travaille, en ce moment, avec la CTM, sur un projet d'extension du site. Une soixantaine de bungalows doivent sortir de terre. Les travaux, estimés à cinq millions d'euros, débuteront, en principe, en 2018. Ils seront financés par la mairie, la collectivité territoriale et l'Europe. Ce projet devrait permettre à la commune de Sainte-Anne de bénéficier de recettes supplémentaires. C'est, du moins, ce qu'elle espère.
Publicité