publicité

Carnaval Martinique

rss

Carnaval : le C.O.R se veut porteur d'un projet culturel, social, touristique et économique

Le C.O.R rassemble plusieurs orchestres de rue autour du carnaval depuis 2003 dans le but d'être mieux entendu des institutions. Cette année encore, il oeuvre pour offrir des manifestations sur l’ensemble du territoire.

Expression du carnaval 2017 de Martinique © RnB
© RnB Expression du carnaval 2017 de Martinique
  • Martiniquela 1ère avec l'Officiel Martinique
  • Publié le
Le C.O.R (Collectif des Orchestres de Rue), qui se veut porteur d'un projet culturel, social, touristique et économique pour la Martinique, rassemble plusieurs associations autour du carnaval depuis 2003.

Cette année encore, le C.O.R oeuvre pour offrir des manifestations sur l’ensemble du territoire."Je dois avouer que c'est compliqué cette année parce que tout le monde veut faire", souligne Raoul Oliny, le président du collectif.

Il a accordé un entretien à notre partenaire L'Officiel Martinique. Il est question des missions du collectif, des difficultés rencontrées en 2019 et des souhaits pour l'avenir.
Raoul Oliny (le C.O.R)
Au départ, des groupes célèbres comme Plastik System Band et Tanbou Bô Kannal avaient, de manière spontanée, opéré un rapprochement pour être mieux entendus. Depuis, d’autres les ont rejoints. Le but du collectif est d'être mieux entendu des institutions, en particulier des mairies.

Cette année le C.O.R présente notamment la "Magica Night" le 9 février à Rivière-Pilote, la "Sylver Parade" le 23 février à Rivière-Salée ou la "Grande parade du nord" le 24 février au Lorrain.
Voici le programme...
© C.O.R
© C.O.R

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play