Casino de Batelière : rien ne va plus

économie
Casino de Batelière (Schoelcher)
Les clients n'ont plus accès au casino de Batelière à Schoelcher. ©Martinique 1ère
Les salariés du casino batelière de Schoelcher à l'appel de la CGTM sont en grève depuis le jeudi 10 novembre. Ils réclament une augmentation de 130 euros net par mois, la revalorisation de plusieurs primes, et la fermeture de l'établissement le 22 mai. Les négociations se poursuivent.
Les salariés du casino batelière sont entrés en grève depuis le jeudi 10 novembre à l'appel de la CGTM. Le cahier de doléances portent sur 6 points, dans le cadre des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires). Ils réclament une augmentation de 130 euros net par mois, la revalorisation de plusieurs primes, et la fermeture de l'établissement le 22 mai.
 
Le casino et ses différents services comptent au total une centaine d'employés. Plus de 50% du personnel serait mobilisé d'après l'organisation syndicale. En attendant qu'un accord soit trouvé, les clients n'ont plus accès à l'établissement.

(Re)voir le reportage de Franck Zozor - William Zébina 
Grève au casino de Batelière depuis le 10 novembre ©martinique