Cendres volcaniques : quels sont les risques pour la santé?

catastrophes naturelles
Saint-Vincent sous la cendre
La vue de l'Observatoire dimanche 11 avril 2021 à Saint-Vincent. ©The UWI Seismic Research Centre

La Martinique n’est pas encore concernée par les retombées de cendres du volcan de la Soufrière de Saint-Vincent. Selon l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique, la situation pourrait évoluer en fonction de la direction des vents, avec des risques pour la santé.

Alors que le volcan de la Soufrière continue de cracher ses cendres, la possibilité d’être impacté par les retombées de cendres grandit à la Martinique.

Face à ce risque, l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique et l’Institut Physique du Globe de Paris (OVSM-IPGP) ont publié un guide informatif sur les effets potentiels des cendres volcaniques sur la santé et les mesures à suivre afin de s’en protéger.

Les effets des cendres volcaniques

 

Les cendres volcaniques peuvent causer des gênes respiratoires, des symptômes oculaires et des irritations cutanées.

Conséquences respiratoires

Selon l'OVSM-IPGP, les particules de cendres sont si fines qu’elles peuvent pénétrer profondément dans les poumons. 

Même pour une personne en bonne santé, l’inhalation des cendres peut avoir pour conséquence des gênes respiratoires, ayant pour effet une augmentation de la toux.

Les principaux symptômes dus à une exposition à la cendre volcanique sont :

- une irritation et un écoulement nasal,

- des irritations et des maux de gorge, accompagnés d’une toux sèche.

D’après le guide publié par l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique, les effets sur les personnes déjà atteintes de troubles pulmonaires peuvent être aggravés.

Ces personnes pourraient développer des symptômes de bronchite sévère susceptibles de durer au-delà de l’exposition à la cendre, par exemple une toux sèche, production de crachat, respiration bruyante, essoufflement, irritation des voies respiratoires pour les personnes asthmatiques ou avec de la bronchite; les personnes asthmatiques se plaignent souvent d’essoufflement, de respiration bruyante, de toux, la respiration devient gênante, inconfortable.

Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique

Conséquences oculaires 

L’irritation des yeux est une des conséquences des retombées de particules volcaniques. Elles peuvent “occasionner des griffures douloureuses sur le devant de l’œil (abrasion de la cornée) et de la conjonctivite”. Les personnes qui portent des lentilles de contact doivent éviter de les mettre “afin d’éviter que toute abrasion de la cornée ne puisse se développer”.

Conséquences cutanées

Les cendres volcaniques peuvent, dans des cas rares,"occasionner des irritations cutanées chez certaines personnes, en particulier si les cendres sont acides".

 

 

Les cendres peuvent avoir aussi des conséquences indirectes

 

D’après le guide publié par l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique, “les chutes de cendres peuvent contaminer l’eau et boucher voire endommager les systèmes d’alimentation en eau.

De petites réserves d’eau non protégées comme des réservoirs domestiques avec une gouttière sur le toit sont particulièrement vulnérables aux cendres volcaniques.” Une faible quantité de cendres peut rendre l’eau impropre à la consommation.

Comment prévenir les risques sur la santé ?

Afin de minimiser les effets des cendres sur la santé, il est nécessaire de protéger les voies pulmonaires et les yeux.

Pour cela il faut garder toutes les portes et les fenêtres fermées dans la mesure du possible, veiller à nettoyer les cendres en portant un masque anti-poussière, porter des lunettes de protection “à coquilles ou des lunettes correctives”, réduire ses sorties et particulièrement les activités physiques en extérieur.