publicité

Ceregmia : l'enquête se poursuit et une nouvelle mise en examen

Dans l'affaire du Ceregmia l'enquête se poursuit avec une nouvelle mise en examen. Celle d'Éric Carpin, l'ex-doyen de l'Université des Antilles-Guyane. En revanche Pascal Saffache l'ancien président n'est plus mis en examen. Il est placé sous le statut de simple témoin assisté.

L'enquête se poursuit dans l'affaire du Ceregmia © JEAN-CLAUDE SAMYDE
© JEAN-CLAUDE SAMYDE L'enquête se poursuit dans l'affaire du Ceregmia
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les investigations se poursuivent dans le dossier Ceregmia. Ce jeudi 21 juillet, deux informations sont connues.
Pascal Saffache l'ancien président de l'université n'est plus mis en examen dans l'affaire du Ceregmia. Son statut a changé. Il est considéré  comme un simple témoin assisté.
La juge d’instruction a estimé qu’il n’avait pas joué un rôle significatif dans cette affaire de détournement de fonds à l’université. Pascal Saffache avait le 13 janvier 2016 passé la nuit en garde à vue dans les locaux de SRPJ et présenté ensuite à un juge d’instruction qui l’avait mis en examen. 

Éric Carpin, l'ex-doyen de l'Université des Antilles-Guyane a été mis en examen. La justice le soupçonne d’avoir couvert les agissements du laboratoire de recherches et bénéficié de nombreuses primes en échange de sa signature sur des dossiers douteux.
7 chefs d’accusation sont retenus contre lui comme  pour les autres protagonistes, parmi lesquels escroquerie en bande organisée et détournements de fonds publics. C’est le sixième mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dans cette affaire.

Voir Le reportage de Cécile Marre 
suite affaire ceregmia
Pascal Saffache à le statut de témoin assisté et Éric Carpin est mis en examen  -  martinique  -  martinique



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play