martinique
info locale

Les chauffeurs grévistes de la CFTU sèment la pagaille devant les centres commerciaux

social
Discussions entres les forces de l'ordre et les grévistes de la CFTU
Discussions entres les forces de l'ordre et les grévistes de la CFTU ©Martinique la 1ère/Stéphane Petit-Frère
La trêve de Noël aurait-elle commencé cet après-midi (24 décembre 2019) ? Après une matinée de blocages et de ralentissements dans les zones commerciales les plus fréquentées, le retour au calme est revenu vers 12 h 30. Retour sur une journée riche en rebondissements. 


 
Tout a commencé ce matin vers 5 h 30. L'intersyndicale de la CFTU est en assemblée générale. Les négociations avec Martinique Transports au sujet de leur statut n'ont pas abouti. 
Un bus est mis en travers de la route pour barrer l'accès à la SARA. Il sera déplacé un peu plus tard. L'approvisionnement en carburant se fera mais beaucoup plus lentement que d'ordinaire.

Dans ce même laps de temps, des bus sont stationnés devant le grand port maritime pour stopper toute activité commerciale. 
Ce matin l'entrée du port bloquée par un bus
Ce matin l'entrée du port bloquée par un bus par les chauffeurs grévistes de la CFTU ©@Réseaux sociaux

Aucune information ne filtre du côté de l'intersyndicale de la CFTU. 

Vers 10 h 30, les accès aux parking du centre commercial de la Galleria, de Carrefour Dillon et de Ducos sont filtrés. La circulation est ralentie, les échanges sont tendus. 
Tensions à la Galleria ce matin ©Martinique la 1 ère

Les policiers sont aux abords des grands magasins. Un chauffeur gréviste est arrêté brièvement pour délit d'entrave à la circulation puis relâché. 
A 12h30, tous les accès aux parkings des centres commerciaux sont libérés.
 
A quelques heures du réveillon de Noël, Fort-de-France et sa périphérie retrouve son calme. La trêve de Noel semble avoir commencé mais pas pour tous. Les usagers des bus sur le secteur de la CACEM sont toujours sans transport.