martinique
info locale

Christophe Colomb le mal-aimé bientôt réhabilité ?

culture
Place Colomb au Carbet
La place aménagée au Carbet en hommage à Christophe Colomb. ©JM.Party
L’anniversaire est passé inaperçu, comme d’habitude, mais c’est le 15 juin que Christophe Colomb a débarqué en Martinique. Le débat persiste quant à savoir s’il faut se réjouir de cet événement ou s’il faut le déplorer.
Dimanche 15 juin 1502, à l’occasion de son quatrième et dernier voyage dans le soi-disant Nouveau monde, le navigateur natif de Gênes Cristoforo Colombo, à la tête de sa troupe embarquée sur quatre caravelles, met pied à terre à l’embouchure d’une rivière bouillonnante, sur la côte nord-est de l’un des nombreuses îles d’un archipel méconnu des Européens. Il arrive sur une plage de Wanakaéra, l’île aux iguanes.
 
Colombo, ou Colomb en français, ou Columbus en anglais, n’est pas le premier européen à repérer la future Martinique. L’explorateur espagnol  Alonso de Ojeda semble l’avoir précédé, lors de son expédition, trois ans plus tôt. Colomb ne reste pas longtemps sur place. Comme tous les conquistadores, il a peur de ses habitants, les Kalinago (pluriel de kalina), rebaptisés "Caraïbes". Les marins européens préfèrent éviter ces vaillants guerriers.

La municipalité du Carbet a construit une place en hommage à Christophe Colomb


Il faudra attendre un siècle et demi pour que la colonisation de l’île commence. Au nom du roi de France, Pierre Belain d’Esnambuc, chassé de Saint-Christophe, ou Saint-Kitts, par les Anglais, en prend possession en 1635.
 
L’arrivée de Christophe Colomb dans ce "Nouveau monde" rêvé va précipiter un vaste mouvement historique. De nouvelles routes maritimes sont ouvertes au commerce mondial. L’Europe occidentale connaît une longue période de prospérité basée sur le commerce colonial, la traite négrière et l’esclavage des Nègres du continent africain.
 
Alors qu’elle est célébrée à Cuba ou en République dominicaine, par exemple, son épopée est passée sous silence chez nous. Sauf au Carbet, où la municipalité a construit récemment une place en hommage. Un premier pas vers une forme de réhabilitation ?