Cinq personnes arrêtées pour trafic de stupéfiants

trafic de drogue
DROGUE
Cinq kilos de cocaïne et douze kilos de résine de cannabis ont été saisis. ©GENDARMERIE NATIONALE
Cinq personnes, deux femmes et trois hommes, ont été arrêtées et mises en examen pour trafic de stupéfiants, la semaine dernière. Le réseau qui sévit entre la Martinique et l'Hexagone a été découvert à la suite d'un contrôle routier.
Tout part d'un excès de vitesse, le mercredi (31 août), en fin d'après-midi. Une voiture roule à très vive allure sur la Nationale 5. Les gendarmes, en plein contrôle routier, tentent de l'intercepter au niveau de Génipa, à Ducos. Mais le conducteur refuse de s'arrêter. S'ensuit une course-poursuite qui se termine dans la clôture d'une maison, quartier Cocotte, à Ducos. Le conducteur - et propriétaire de la voiture - s'enfuit à pied. Sur place, les forces de l'ordre retrouvent deux kilos de cocaïne. Elles interpellent également la passagère présente dans le véhicule.

En garde à vue, la femme donne des informations aux gendarmes qui leur permettent de remonter aux autres complices. Jeudi (8 septembre), le propriétaire de la voiture est arrêté. Après quatre jours de garde à vue, il est présenté devant un juge d'instruction, ce lundi (12 septembre). Ce martiniquais de 42 ans, qui vit en banlieue parisienne, travaille dans le monde de la vente automobile. Il est connu des services de police pour des affaires de braquage avec armes en Île-de-France.

Cinq kilos de cocaïne saisis

Au final, cinq personnes ont été arrêtées et mises en examen pour trafics de stupéfiants. Les trois hommes sont âgés d'une trentaine d'années. Deux d'entre eux ont un casier judiciaire. Les deux femmes, âgées d'une vingtaine d'années, ne sont pas connues de la police. Elles ont été placées sous contrôle judiciaire. Deux hommes ont été écroués. Le troisième pourrait également prendre le même chemin.

Dans cette affaire, cinq kilos de cocaïne et douze kilos de résine de cannabis ont été saisis. Selon la gendarmerie, il s'agit d'un "maillon d'un réseau qui officie sur l'île qui a été mis à néant. [...] La drogue passait par des mules. La résine de cannabis vient de l'Hexagone pour alimenter l'île. En revanche, la cocaïne est renvoyée en échange". L'enquête se poursuit. La Gendarmerie ainsi que l'OCRTIS (Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants) sont mobilisés pour retrouver d'éventuels complices à ce réseau.